Forum Unité Communiste Page d'accueil
  Sujets actifs Sujets actifs
  FAQ FAQ  Rechercher dans le Forum   Calendrier   Inscription Inscription  Connexion Connexion
Accueil Forum Accueil Forum > Actualités > Actualités francophones

La crise en Belgique

 Répondre Répondre
Auteur
Message
  Sujet Recherche Sujet Recherche  Options des sujets Options des sujets
T 34 allez vers le bas
Administrateur
Administrateur
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 34611
  Citer T 34 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Sujet: La crise en Belgique
    Envoyé : 25 Apr 2009 à 16:37
 
(source : RTL Info 24/04/09)
 
En mars, 313.200 ouvriers étaient au chômage temporaire, selon des chiffres publiés vendredi par l’ONEm. Ce nombre représente une hausse de 8% par rapport à février et de 75% par rapport à mars 2008.

La plupart de ces chômeurs temporaires sont en chômage économique. Les chiffres du chômage temporaire en Belgique battent des records depuis des mois. En janvier, on dénombrait 236.000 personnes dans ce cas, plus de 289.000 en février et 313.000 au mois de mars. Il s’agit d’une hausse mensuelle de 23.819 unités et de 133.842 sur une base annuelle.

La hausse du chômage temporaire en mars a été un peu moins forte que lors des mois précédents: +87.000 unités en janvier, +53.000 en février et +23.819 en mars. “L’augmentation du nombre de chômeurs temporaires est plus grande en Flandre (de 113.777 à 210.544 chômeurs temporaires sur base annuelle) qu’en Région wallonne et bruxelloise (respectivement de 58.736 à 92.825 et de 6.845 à 9.831 chômeurs temporaires sur base annuelle)”, relève le ministère de l’Emploi, dans un communiqué.
Patria socialismo o muerte

Quand vous dites l'Amérique vous pensez aux U$A, ça c'est la vieille Amérique. Moi je pense à la nouvelle Amérique: Cuba, Vénézuela, Bolivie, etc ☭ ★
Haut de la page
T 34 allez vers le bas
Administrateur
Administrateur
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 34611
  Citer T 34 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 04 May 2009 à 20:57
 
(source : http://www.7sur7.be/ 04/05/09)


Le nombre de chômeurs continue à augmenter en Flandre. Au mois d’avril, on comptait 188.906 demandeurs d’emploi au nord du pays, soit 18,4% de plus qu’en avril 2008, selon des chiffres publiés lundi par le ministre flamand de l’Emploi, Frank Vandenbroucke.

En mars, l’augmentation du nombre de chômeurs avait atteint 18,3%. Depuis le mois de novembre, les chiffres du chômage flamand sont en forte hausse en raison de la crise.

Ce sont surtout des hommes qui sont touchés par cette augmentation puisqu’ils sont plus nombreux à travailler dans des secteurs très sensibles à la conjoncture. Fin avril, la Flandre comptait près de 100.000 demandeurs d’emploi de sexe masculin, une augmentation de près de 30% par rapport à avril 2008. Pour les femmes, l’augmentation est moins forte (+7,7%), soit 89.726 chômeuses.

La récession touche également les jeunes. Les entreprises hésitent à recruter et les jeunes sont plus nombreux dans le secteur intérimaire ou à travailler à durée déterminée, ce qui les rend plus vulnérables en cas de restructuration. Le nombre de jeunes de moins de 25 ans sans emploi a fait un bond de 35,5% depuis l’année dernière, à 37.472. Le nombre de jeunes en stage d’attente a lui augmenté de 43,4% à plus de 10.000.

Sur un plan régional, c’est le Limbourg qui est le plus touché par cette montée du chômage, avec une hausse de 25% du nombre de chômeurs par rapport à l’année dernière (à 28.458 demandeurs d’emploi) mais c’est la région d’Anvers qui compte le plus grand nombre de chômeurs (40.186). (belga/chds)
04/05/09 16h56

Patria socialismo o muerte

Quand vous dites l'Amérique vous pensez aux U$A, ça c'est la vieille Amérique. Moi je pense à la nouvelle Amérique: Cuba, Vénézuela, Bolivie, etc ☭ ★
Haut de la page
T 34 allez vers le bas
Administrateur
Administrateur
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 34611
  Citer T 34 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 05 Aug 2009 à 16:50
 
Place Morichar à Saint-Gilles : c’est vide, ils occupent

Le 11 mai 2009, des personnes sans abri ou mal logées ont envahi l’ancien bureau des contributions directes de Saint-Gilles. Pour y dénoncer le problème aigu des bureaux vides. Et offrir une solution de logement immédiate à une trentaine de familles.

http://www.wooncrisis.be/fr/content/occupation-%C3%A0-saint-gilles

http://www.dailymotion.com/video/x994ad_occupation-place-morichar-bruxelles_news

http://ulsaintgilles.canalblog.com/archives/occupation_place_morichar__videos_/index.html

http://ulsaintgilles.canalblog.com/archives/occupation_place_morichar/index.html
***

Raid massif de la police contre le bâtiment occupé par des « sans-papiers » place Saint-Lazare : Hélicoptères, 300 flics, autopompes, flingues, …

Evacuation des « sans-papiers » sous tentes devant le siège du « Parti Socialiste » boulevard de l’Empereur…

Evacuations diverses, la chasse aux « sans-papiers », aux « pauvres » et autres « indésirables » est ouverte…

QUI SERA LE SUIVANT ???

Il n’y a pas de « bons policiers », il n’y a pas de « flics sympas »! Il n’y a que des représentants de l’ordre capitaliste qui un moment nous sourient de leurs belles dents éclatantes et le lendemain nous mordent comme des chiens enragés…

A Saint-Josse, la racaille sociale-démocrate Demannez a montré toute l’étendue de sa veulerie politique ; son but ultime depuis le début de l’occupation était l’évacuation. Pour cela, toutes les méthodes furent bonnes : la persuasion, le chantage, la flatterie et enfin la force brute de l’appareil judiciaire et policier.

NOS LUTTES NOUS APPARTIENNENT !
PAS DE FLICS DANS NOS LUTTES !

Occupation « Morichar », Saint-Gilles, le 31 juillet 2009.

http://www.cemab.be/news/2009/08/7531.php

Patria socialismo o muerte

Quand vous dites l'Amérique vous pensez aux U$A, ça c'est la vieille Amérique. Moi je pense à la nouvelle Amérique: Cuba, Vénézuela, Bolivie, etc ☭ ★
Haut de la page
T 34 allez vers le bas
Administrateur
Administrateur
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 34611
  Citer T 34 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 06 Dec 2009 à 19:08

La pauvreté, une réalité pour 12% des enfants belges

(source 7s7be 03/12/09)

La Belgique réalise le 5e moins bon score en Europe en ce qui concerne la pauvreté des enfants, selon les données du Rapport annuel sur la pauvreté et l’exclusion sociale 2009 de l’Université d’Anvers. Au total, 12% des enfants belges grandissent dans une famille dont les parents sont sans emploi. La moyenne européenne est de 9,4%.

Parmi les moins de 6 ans, 18% vivent sous le seuil de risque de pauvreté. Les 0-17 ans sont 16,9%. Seuls les plus de 65 ans, dont 23% vivent sous le seuil de risque de pauvreté, font moins bien que les enfants.

Pour ce qui est des conditions de vie des enfants, la Belgique réalise un score très mauvais, selon les chercheurs anversois qui attirent l’attention sur les risques que cette situation représente.

“Il y a de plus en plus d’enfants qui vivent dans la pauvreté parce que leurs parents sont exclus du marché du travail”, précise le sociologue Jan Vranken. “Il s’agit souvent de famille mono-parentales. Les enfants y grandissent dans des conditions précaires ce qui les stigmatise à l’école et aussi sur le marché du travail”. La sociologue Danielle Dierckx attire l’attention sur le fait qu’”une génération d’enfants grandit dans des familles où personne n’a jamais travaillé”.

Le risque général de pauvreté touche entre 10 et 15% de la population en Europe. Avec 15%, la Belgique se situe juste en dessous de la moyenne européenne (17%). (belga/acx)
03/12/09 16h00

Patria socialismo o muerte

Quand vous dites l'Amérique vous pensez aux U$A, ça c'est la vieille Amérique. Moi je pense à la nouvelle Amérique: Cuba, Vénézuela, Bolivie, etc ☭ ★
Haut de la page
T 34 allez vers le bas
Administrateur
Administrateur
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 34611
  Citer T 34 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 15 Dec 2009 à 18:08

La pauvreté touche de plus en plus de Belges

(source : RTL.info.be 15/12/09)

La pauvreté est en hausse en Belgique. De plus en plus de ménages n’arrivent pas à boucler les fins de mois. Et ces personnes défavorisées sont victimes de discrimination. C’est ce qui ressort du rapport “Lutte contre la pauvreté” qui vient d’être publié.

Une mère célibataire, un pensionné, une famille nombreuse. La pauvreté a de multiples visages. Un Belge sur sept vit avec moins de 878 euros par mois, c’est-à-dire sous le seuil de pauvreté. “On voit aujourd’hui une grande augmentation des personnes qui éprouvent de grandes difficultés à payer leurs factures d’énergie, leur loyer, etc”, souligne Françoise De Boo, du Service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale.

A la veille de l’année européenne de lutte contre la pauvreté, ce Service, actif au sein du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme, a publié son cinquième rapport bisannuel. Ce dernier, intitulé “Lutte contre la pauvreté: une contribution au débat et à l’action politique” a été présenté mardi en présence du Premier ministre et des ministres compétents en matière de coordination de lutte contre la pauvreté, au niveau fédéral, régional et communautaire.

“Dix ans après le premier rapport du Service de lutte contre la pauvreté, il demeure de grandes préoccupations en Belgique”, a indiqué Yves Leterme. “Cela doit interpeller tous les niveaux de pouvoir”, a ajouté le Premier ministre.

Des inégalités

Le rapport 2008-2009 dresse plusieurs constats: L’exercice des droits, pour les personnes vivant dans des conditions socio-économiques défavorables, n’est pas une réalité acquise. Le statut Omnio, par exemple, qui garantit un meilleur remboursement des soins de santé à tout assuré social dont le ménage justifie de revenus faibles, est une mesure relativement méconnue.

La question de l’orientation scolaire est également au coeur de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Des critères d’emploi convenables et un droit effectif à l’énergie et à l’eau font aussi partie des revendications du Centre.

Et enfin, le rapport présente les conclusions d’une étude sur la relation entre le fait de vivre dans la pauvreté et le risque d’être confronté à une intervention de l’aide à la jeunesse.

Patria socialismo o muerte

Quand vous dites l'Amérique vous pensez aux U$A, ça c'est la vieille Amérique. Moi je pense à la nouvelle Amérique: Cuba, Vénézuela, Bolivie, etc ☭ ★
Haut de la page
T 34 allez vers le bas
Administrateur
Administrateur
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 34611
  Citer T 34 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 26 Dec 2009 à 17:12

Les chômeurs flamands se multiplient avec la crise

(source : http://www.7sur7.be/23/12/09)

La crise a fortement augmenté le nombre de chômeurs en Flandre. Dans treize villes importantes, le chômage a en moyenne augmenté de 17,7% entre septembre 2008 et mai 2009, par rapport à la même période un an plus tôt, a annoncé mercredi le VDAB qui présentait des chiffres sur l’impact de la crise.

L’impact de la crise a été le plus important à Genk (+29,1%), Courtrai (+24,5%) et Saint-Nicolas (+22,7%). Louvain (+14,1%) et Gand (13,7%) ont le moins subi la crise en terme d’emplois.

Les personnes moins éduquées ont moins subi la crise que les personnes plus diplômées. Toutefois, lors de la perte d’un emploi, les personnes moins formées ont plus de mal à en retrouver un. A Gand, par exemple, 59,7% des chômeurs font partie des personnes les moins éduquées. Les personnes de 50 ans et plus ont aussi des difficultés à retrouver un emploi. (belga/acx)

Patria socialismo o muerte

Quand vous dites l'Amérique vous pensez aux U$A, ça c'est la vieille Amérique. Moi je pense à la nouvelle Amérique: Cuba, Vénézuela, Bolivie, etc ☭ ★
Haut de la page
Emile allez vers le bas
Camarade assidu
Camarade assidu


Depuis le: 21 Nov 2007
Status actuel: Inactif
Messages: 658
  Citer Emile Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 18 Feb 2010 à 20:07
Pas de rapport avec la crise, mais je vais pas créer un nouveau topic pour ce que j'ai à dire.

Je viens de trouver ça : http://dago.over-blog.net/article-31352821.html

Ne serait-ce pas un ancien membre ? (question rhétorique). Enfin voilà. Je trouvais ça marrant : le FUC forme des elus (enfin prétendants) Smile


Edité par Emile - 18 Feb 2010 à 20:16
Haut de la page
T 34 allez vers le bas
Administrateur
Administrateur
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 34611
  Citer T 34 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 07 Mar 2011 à 03:25

Grève très suivie en Belgique

Un avertissement aux dirigeants européens : pas touche à l’indexation salariale.

Le mouvement des travailleurs contre la volonté du patronat et de l’UE de rogner les salaires a été très largement suivi, hier, dans toute la Belgique. Seule la FGTB (socialiste) appelait à la grève, la CGSLB (syndicat libéral) prônant des débrayages et des rassemblements. La grève a été très suivie en Wallonie, où les zones industrielles étaient paralysées, et à Bruxelles, où nombre d’administrations étaient fermées et la circulation des bus et tramways réduite. Même paralysie des transports en Flandre, mais aussi du port d’Anvers. Seule la province de Limbourg est restée à l’écart du mouvement, le syndicat chrétien CSC, qui avait approuvé l’accord interprofessionnel, y étant largement majoritaire.

C’est la question des salaires qui a conduit à la mobilisation. L’accord interprofessionnel négocié avec le patronat en janvier ne proposait qu’une simple indexation sur l’inflation en 2011 et un coup de pouce de 0,3% pour 2012. Il a été accepté par la base de la CSC (syndicat chrétien), mais rejeté par les adhérents de la FGTB et de la GGSLB. «Le blocage salarial est inacceptable», explique Anne Demelenne, secrétaire générale de la FGTB, qui souligne la «grave menace que fait peser sur l’indexation des salaires le projet européen de pacte de compétitivité». Sur ce pacte, qui sera discuté le 11 mars par les dirigeants de l’UE, le journal le Soir levait hier un coin du voile en titrant : «Van Rompuy s’attaque aux tabous belges.» Un de ces «tabous» étant l’indexation automatique des salaires dont Van Rompuy dit, dans le projet révélé par le Soir, qu’il faut «améliorer le mécanisme». Avec la même hypocrisie, il parle «d’adapter l’âge de départ en retraite à l’espérance de vie». Autant de menaces qui ne vont sûrement pas contribuer à apaiser un climat social alourdi par une crise politique qui dure depuis neuf mois.

Françoise Germain-Robin

Source

Patria socialismo o muerte

Quand vous dites l'Amérique vous pensez aux U$A, ça c'est la vieille Amérique. Moi je pense à la nouvelle Amérique: Cuba, Vénézuela, Bolivie, etc ☭ ★
Haut de la page
T 34 allez vers le bas
Administrateur
Administrateur
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 34611
  Citer T 34 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 30 Aug 2011 à 19:16

Le coup de colère des syndicalistes belges

«Si vous continuez, l’austérité se réglera à coups de pavé», ont prévenu les Jeunes FGTB avant le début des négociations pour former gouvernement, menées par Elio Di Rupo.

En juillet, les syndicats belges avaient vivement réagi à la « note » d’Elio Di Rupo, sorte de « feuille de route » qui sert de base de négociation aux huit partis qui tentent de former un gouvernement. Pour eux, il s’agissait d’un « coup de massue » doublé d’un « coup de barre à droite », d’autant plus douloureux qu’il venait du chef du Parti socialiste. « Inacceptable », avait déclaré, sans appel, la secrétaire générale de la Fédération générale des travailleurs belges (FGTB), Anne Demelenne (1).

Encore plus directs, les Jeunes FGTB avaient prévenu : « Si vous continuez, l’austérité se réglera à coups de pavé ! » Dénonçant le saccage des droits sociaux et les cadeaux fiscaux aux employeurs, ils ne voyaient « rien de progressiste, rien de socialiste, ni de solidaire dans la note du formateur ».

Aujourd’hui, alors que des négociations ont repris le 16 août sur la base de cette fameuse note, ils n’ont pas ravalé leur colère : «On nous chante la même chanson ici que partout ailleurs en Europe, constate Céline Moreau, porte-parole des Jeunes FGTB. C’est la crise, les caisses sont vides et il faut se résigner à l’austérité !» La syndicaliste constate pourtant que, la semaine dernière, un article du Financial Times avançait que la croissance était plus forte en Belgique que dans les autres pays, y compris l’Allemagne. «Il expliquait que c’était dû à l’absence de plan d’austérité et au fait que l’indexation automatique des salaires était maintenue chez nous», précise-t-elle. Et de pointer une contradiction : l’Union européenne veut qu’on supprime cette indexation. «On peut craindre que les partis de droite qui participent à la négociation ne pèsent dans ce sens et dans celui d’une austérité accrue», s’inquiète Céline Moreau. Elle se réjouit du fait que la Nouvelle Alliance flamande, le parti séparatiste, «ne soit plus là, car elle prônait des mesures ultralibérales. Mais il y a les chrétiens-démocrates et les libéraux »…

Preuve que les syndicats ont du souci à se faire : l’équipe d’Yves Leterme, qui gère les affaires courantes en attendant un gouvernement de plein exercice, vient de bloquer une augmentation de salaire de 1% négociée entre syndicats et direction dans les mines de grès, sous prétexte que la limite pour l’année en cours a été fixée à 0,3% ! Le syndicat libéral va porter plainte auprès du Conseil de l’Europe pour non-respect de la concertation sociale.

Di Rupo, s’il réussit à former un gouvernement, risque très vite d’affronter des mouvements sociaux.

Pressions sur les wallons

Le ministre-président flamand Kris Peeters appelle les Wallons à appliquer la règle d’or. «La Flandre a un budget 2011 en équilibre. Quand la Wallonie en fera-t-elle de même ? Et Bruxelles ?» 
a-t-il déclaré. Le commissaire européen au Commerce, Karel 
De Gucht, a déclaré, cette semaine, qu’il «y a trop de handicapés en Belgique». Certains pourraient travailler, estime-t-il. 
Il n’en fallait pas plus pour que la NVA, ouvertement séparatiste, 
accuse la Wallonie d’avoir plus de handicapés que la Flandre.

 

(1) Réaction publiée dans 
le magazine de la FGTB (Syndicats) de juillet 2011.

Françoise Germain-Robin

Source

Patria socialismo o muerte

Quand vous dites l'Amérique vous pensez aux U$A, ça c'est la vieille Amérique. Moi je pense à la nouvelle Amérique: Cuba, Vénézuela, Bolivie, etc ☭ ★
Haut de la page
 Répondre Répondre

Aller au Forum Permissions du forum allez vers le bas

Powered by Flex Design® version v8m6r15
Copyright © 2001-2011 Flex Design

Cette page a été affichée en 2,449 secondes.