Forum Unité Communiste Page d'accueil
  Sujets actifs Sujets actifs
  FAQ FAQ  Rechercher dans le Forum   Calendrier   Inscription Inscription  Connexion Connexion
Accueil Forum Accueil Forum > Culture générale > Philosophie

Le marxisme comme philosophie

 Répondre Répondre Page  <12
Auteur
Message
  Sujet Recherche Sujet Recherche  Options des sujets Options des sujets
Pnyx allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier


Depuis le: 23 Jan 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 43
  Citer Pnyx Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 20 Nov 2009 à 21:43

Je n´arrive pas à accéder aux extraits radio, c´est moi ou ils sont morts ?

En effet Althusser nomme Théorie ou philosophie le matérialisme dialectique, celui-ci comprend le matérialisme historique et les autres sciences.
 
Quant à la coupure épistémologique science-idéologie chez Althusser, elle me semble assez difficile à mettre en pratique. D´autant plus que l´idéologie telle qu´il la conçoit englobe pas seulement la philosophie idéaliste mais aussi une bonne partie du marxisme, celle qui reste empêtrée dans la "problématique subjectiviste" ou "humaniste" (question de la conscience, de l´aliénation etc). On a un peu l´impression de retomber dans le paradoxe de Mannheim, on voit mal comment sortir de l´idéologie. On en arrive presqu´au point ou tout discours qui n´est pas althussérien est idéologique...et on se demande alors si tout n´est pas idéologique.
 
De plus, prendre Marx, et délimiter avec une telle précision, ce qui est marxiste (scientifique) et ce qui ne l´est pas (donc idéologique), à partir de ces critères, me semble un peu...métaphysique. C´est le principal reproche que je ferais à Althusser, raisonner de façon métaphysique, c´est sûrement dû au structuralisme dans lequel il s´inscrit.


Edité par Pnyx - 20 Nov 2009 à 21:45
Haut de la page
AllXS allez vers le bas
Camarade assidu
Camarade assidu
Avatar

Depuis le: 25 Jan 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 1181
  Citer AllXS Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 20 Nov 2009 à 23:39
je confirme ce que dis Pnyx, impossible d'accéder aux fichiers stockés sur le site d'Emile.


Pour revenir un peu au sujet, je rajouterais que la notion d' "appareil idéologique d'Etat" d'Althusser a renouvelé l'approche marxiste "orthodoxe", après qu'il ait été mis au ban des intellectuels du PCF et classé comme "hétérodoxe". L'approche orthodoxe n'a fait que reprendre en fait la conception soviétique selon laquelle l'idéologie (ie : la "fausse conscience" ou le "reflet déformé de la réalité" selon la conception marxiste courante) disparaît lorsque les travailleurs accèdent au pouvoir, et que les illusions sur lequel se fondaient la dictature bourgeoise disparaissent avec la nouvelle conscience politique du socialisme. je crois savoir que la notion d'Althusser que je viens de mentionner ne fait pas une telle distinction entre pouvoir bourgeois et pouvoir socialiste.


2 critiques à la conception d'Althusser :

1-Dans une société socialiste, l'idéologie peut être remplacée par la conscience politique, si tant est qu'elle soit produite à travers toutes les activités sociales et relayées par des institutions de manière participative à terme. Dans l'immédiat la dictature du prolétariat peut faire disparaître l'idéologie au profit d'une conscience politique forte si les enjeux politiques et les stratégies de construction du socialisme sont décidés démocratiquement dans un parti ou institutions ad hoc ou réformées

2- Là où je situerais la persistance de l'idéologie c'est dans la science. Les recherches scientifiques sont indissociables des notions d'idéologie et de philosophie. L'idéologie est forcément présente vu que les travaux sont commandés par une institution (entreprise ou Etat) qui définit ce qui est "utile" pour la société (les institutions ont toujours intérêt à prétendre que les travaux scientifiques qu'elles produisent ou utilisent participent au bien commun, c'est la dimension idéologique minimale : ie je ne compte pas le rôle des idéologies scientifiques dans l'orientation des contenus scientifiques). Enfin la science appliquée ou fondamentale est indissociable de la philo au niveau des interprétations qu'un chercheur donne à des résultats théoriques (après il n'y a pas forcément que des résultats théoriques ni un besoin d'interprétation systématique dans toutes les pratiques scientifiques)

Edité par AllXS - 20 Nov 2009 à 23:44
«Il est impossible d'en finir avec le capitalisme sans en avoir fini avec la social-démocratie dans le mouvement ouvrier.» (J. Staline : les Questions du léninisme, 1950)

Haut de la page
Emile allez vers le bas
Camarade assidu
Camarade assidu


Depuis le: 21 Nov 2007
Status actuel: Inactif
Messages: 658
  Citer Emile Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 21 Nov 2009 à 14:44
Peut-être que c'était un bug passager. En ce qui me concerne j'arrive toujours à les lire. D'ailleurs je rajoute le lien de Helvétius révolutionnaire (pas vraiment de rapport avec le sujet sinon que c'est de Althusser).
Haut de la page
 Répondre Répondre Page  <12

Aller au Forum Permissions du forum allez vers le bas

Powered by Flex Design® version v8m6r15
Copyright © 2001-2011 Flex Design

Cette page a été affichée en 1,000 secondes.