Forum Unité Communiste Page d'accueil
  Sujets actifs Sujets actifs
  FAQ FAQ  Rechercher dans le Forum   Calendrier   Inscription Inscription  Connexion Connexion
Accueil Forum Accueil Forum > Culture générale > Philosophie

Marxisme et vérité

 Répondre Répondre
Auteur
Message
  Sujet Recherche Sujet Recherche  Options des sujets Options des sujets
Miracle allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier


Depuis le: 06 Jan 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 352
  Citer Miracle Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Sujet: Marxisme et vérité
    Envoyé : 12 Nov 2009 à 13:56
Suite a une "discussion" avec le camarade Emile, j'engage une discussion sur la définition Marxiste d ela vérité, chose qui me trotte dans al tête depuis quelques semaines.
Emile m'a proposé ceci: "L'adéquation entre le réel et l'intellect" (c'est a dire l'adéquation de celui qui connait et de ce(lui) qui est connu)
Cependant cette définition n'intêgre pas les éléments de base de la philosophie marxiste et on pourrait facilement en induire des idées antimarxistes.
 
En filigrane, la question du dogmatisme se pose.
Merci d'avance.
"La Negation de la Negation est le renouveau de l'Ancien à son stade supérieur"
F. Engels
Haut de la page
Vladimir allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar

Depuis le: 24 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 2925
  Citer Vladimir Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 12 Nov 2009 à 14:23
Comment la "vérité", qui est un énoncé, pourrait être l'adéquation de quelqu'un avec quelque chose ?
Mao écrit ceci : "La vérité d'une connaissance ou d'une théorie est déterminée non par une appréciation subjective, mais par les résultats objectifs de la pratique sociale." (De la pratique).
Ce n'est pas bien de lire le profil des autres ! Pas bien du tout !! C'est mieux de créer un autre forum dissident comme un hypocrite.
Haut de la page
Emile allez vers le bas
Camarade assidu
Camarade assidu


Depuis le: 21 Nov 2007
Status actuel: Inactif
Messages: 658
  Citer Emile Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 12 Nov 2009 à 16:26
Je me dois de me corriger. je voulais dire non pas intellect mais jugement. Je pensais à la définition en latin de la vérité (c'est mon côté lettre classique) : Veritas est adequatio rei et intellectus : intellectus est à prendre au sens de jugement.

La correction et la nuance étant apportées, cette définition ne me semble pas contredire Mao.
Haut de la page
Vladimir allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar

Depuis le: 24 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 2925
  Citer Vladimir Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 12 Nov 2009 à 17:04
Oui, et cette définition me semble juste.  
Ce n'est pas bien de lire le profil des autres ! Pas bien du tout !! C'est mieux de créer un autre forum dissident comme un hypocrite.
Haut de la page
zée allez vers le bas
Nouvel arrivant
Nouvel arrivant
Avatar

Depuis le: 15 Feb 2011
Status actuel: Inactif
Messages: 17
  Citer zée Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 15 Feb 2011 à 16:19
On pourrait nuancer cette définition en astreignant le réel à ce qui est observable.
A mon avis, intellectus serait mieux défini par ce qui est intelligible. 
Le jugement se réfère à une morale pour déterminer la valeur positive et la valeur négative d'une action.

Cela donnerait comme définition de la vérité:
la vérité est l'adéquation entre ce qui est observable et ce qui est intelligible.




Edité par zée - 15 Feb 2011 à 16:34
Haut de la page
Emile allez vers le bas
Camarade assidu
Camarade assidu


Depuis le: 21 Nov 2007
Status actuel: Inactif
Messages: 658
  Citer Emile Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 15 Feb 2011 à 16:54
Tu peux ne pas être d'accord avec la définition latine de la vérité mais tu ne peux pas changer le sens des mots. Je fais pas spécialement de linguistique ni de sémantique antique mais "intellectus" ne désigne pas ce qui est intelligible, intellectus désigne bien une action, celle de la perception (par les sens), l'acte de comprendre. Intellectus peut donc bien être compris comme jugement sans forcément référer à une morale. Pour être plus clair, la vérité serait l'adéquation entre le réel et la compréhension du réel, l'appréciation du réel. Et non pas entre ce qui est observable et ce qui est intelligible, car le réel n'est pas seulement ce qui est observable (le réel n'a pas grandi au fur et à mesure que l'homme a pu l'observer, seule sa vision du réel a grandi). De plus, ce qui est observable peut être intelligible, je ne comprends pas bien la distinction qui est faite entre les deux.
Haut de la page
DADA allez vers le bas
Nouvel arrivant
Nouvel arrivant
Avatar

Depuis le: 22 May 2011
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 3
  Citer DADA Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 22 May 2011 à 20:16
A lire : Nietzsche, Sur la vérité et le mensonge (Introduction théorétique sur la vérité et le mensonge au sens extra-moral).

Comme d'habitude avec Nietzsche, attendez-vous à un renversement radical du concept de vérité.
Haut de la page
DOXA allez vers le bas
Camarade assidu
Camarade assidu
Avatar

Depuis le: 01 Mar 2009
Status actuel: Inactif
Messages: 506
  Citer DOXA Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 22 May 2011 à 23:35
Mefie toi de nietzsche
Haut de la page
DADA allez vers le bas
Nouvel arrivant
Nouvel arrivant
Avatar

Depuis le: 22 May 2011
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 3
  Citer DADA Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 23 May 2011 à 13:08
Oui, bien sûr. Mais sa remise en cause est intéressante !
Haut de la page
 Répondre Répondre

Aller au Forum Permissions du forum allez vers le bas

Powered by Flex Design® version v8m6r15
Copyright © 2001-2011 Flex Design

Cette page a été affichée en 0,125 secondes.