Forum Unité Communiste Page d'accueil
  Sujets actifs Sujets actifs
  FAQ FAQ  Rechercher dans le Forum   Calendrier   Inscription Inscription  Connexion Connexion
Accueil Forum Accueil Forum > Culture générale > Philosophie

Alain Badiou, charlatan, philosophe

 Répondre Répondre Page  <12345>
Auteur
Message
  Sujet Recherche Sujet Recherche  Options des sujets Options des sujets
Obrero allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar
Gauchiste ouvrieriste

Depuis le: 08 Mar 2010
Status actuel: Inactif
Messages: 28
  Citer Obrero Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 30 Mar 2010 à 17:45
Voilà ce que m'a écrit un ami ouvrier suite à sa lecture de ce sujet:
 
"

Bonjour mon camarade

 

J’ai suivi tes discussions sur le fuc, principalement sur le sujet : « Alain Badiou et le sceptre du communisme »

Tu as raison a propos des discours de style ampoulé de Mr Ecnaroui, ses pédantes sorties relèvent de l’exécrable prétention, que seuls peuvent faire valoir ceux de l’espèce petite bourgeoise imbus de leur savoir, et qui comme lui, à l’occasion, donnant ils en sont persuadés d éloquentes leçons, croient voir dans des yeux de prolétaires, à l’écoute se moquant de leur tronche, des yeux d’enfants émerveillés.

 

C’est une situation n’est pas nouvelle et nous la retrouvons tout le long de notre parcours de militant ouvrier communiste. Aussi je demeure convaincu, que même les générations de prolétaires qui seront attelés à la construction du socialisme partout dans le monde s’y trouverons confrontés,  car comme l’écrivait Lénine à propos de l’attitude à adopter envers les intellectuels bourgeois  et l’influence néfaste des masses petites-bourgeoises, dans son ouvrage la maladie infantile du communisme le gauchisme : « on ne peut bâtir le communisme qu’avec le matériel humain crée par le capitalisme ; il n’en existe pas d’autre, il faut les vaincre, les transformer, les refondre, les rééduquer » etc.

 

Aussi quant je te disais que cette situation n’était pas nouvelle je peux même avancer que Marx et Engels en leur temps y furent confrontés, c’est  dans ces deux extraits de la correspondance d’Engels que nous en trouvons trace.

Tout d’abord ici : « Il y a eu une révolte d'étudiants dans le parti allemand. Depuis deux-trois ans, une foule d'étudiants, de littérateurs et d'autres jeunes bourgeois déclassés a afflué au parti, arrivant juste à temps pour occuper la plupart des places de rédacteurs dans les nouveaux journaux qui pullulent, et, comme d'habitude, ils considèrent l'université bourgeoise comme une école de Saint-Cyr socialiste qui leur donne le droit d'entrer dans les rangs du parti ouvrier avec un brevet d'officier, sinon de général. Ces messieurs font tous du marxisme, mais de la sorte que vous avez connue en France il y a dix ans et dont Marx disait : « Tout ce que je sais c'est que je ne suis pas marxiste, moi ! » Et probablement il dirait de ces messieurs ce que Heine disait de ses imitateurs : j'ai semé des dragons et j'ai récolté des puces. » Engels à P. Lafargue, 27 août 1890.

Et toujours concernant la même affaire : « La plupart d'entre eux pourraient faire quelque chose, s'ils étaient moins imbus de la perfection du niveau de développement qu'ils ont atteint pour l'heure. Qu'ils sachent et admettent que leur « formation académique » - qui nécessite de toute façon une sérieuse révision critique - ne leur confère aucun diplôme d'officier qui leur permettrait d'être élevés au grade correspondant au sein de notre parti; que, dans notre parti, chacun doit faire son service à la base; que des postes de confiance dans le parti ne se conquièrent pas par le simple talent littéraire et les connaissances théoriques, même si les deux conditions sont incontestablement réunies, car il faut encore être familiarisé avec les exigences de la lutte militante, savoir manier les armes les plus diverses dans la pratique politique, inspirer une confiance personnelle, faire preuve d'un zèle et d'une force de caractère à toute épreuve, et enfin, s'incorporer docilement dans les rangs de ceux qui combattent. En somme, il faut que ceux qui « ont été formés dans les universités sachent apprendre davantage des ouvriers que ceux-ci n'ont à apprendre d'eux. » Londres, le 7 septembre 1890.*

Et cela ce n’est apparemment pas le cas de notre Ecnaroui… Apprendre des ouvriers ? Mais il n’est pas bien cet Engels !

Tu peux faire usage de ce petit mot d’un camarade ouvrier, que la prétention des intellectuels petit bourgeois fatigue sérieusement, comme il te plaira…

Salut fraternel communiste"

* Frédéric Engels. Engels : Réponse à la rédaction du « Sächsische Arbeiter Zeitung »
Sozialdemokrat, 13 septembre 1890.

les ouvriers n'ont pas de patrie
Haut de la page
Ecnaroui allez vers le bas
Moderateur
Moderateur
Avatar

Depuis le: 28 Feb 2009
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 659
  Citer Ecnaroui Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 31 Mar 2010 à 10:57
On a les amis qu'on peut !!!

Cher Obrero.
Pourquoi "cher"? car il m'en coûte de m'adresser à toi.
En effet il se peut que tu es eu à souffrir d'avoir rencontré des grandes personnes et que celles-ci t'aient particulièrement déçu ça arrive mais de là à déverser ce que j'appelle de la haine ordinaire à mon encontre est nul et non advenu sur ce forum UNITE communiste.

Les poussées d'acné juvénile se soignent très bien avec l'eau précieuse Dépensier.

A propos "d'amis" tu peux prendre connaissance de ce qu'un ami à moi (mais pas qu'à moi) dit du tien et je me permets de te rappeler qu'il est malhonnête de modifier les citations surtout dans un mauvais français.



La Légende de MARX ou ENGELS fondateur
M. Rubel
 
    AVERTISSEMENT
A l’occasion du 100’ anniversaire de la naissance de Friedrich Engels, la ville de Wuppertal avait organisé, en mai1970, une conférence scientifique internationale : réunis à cette occasion, près de cinquante spécialistes de plus de dix pays européens ainsi que d’Israël et des Etats- Unis se sont efforcé de faire le point des recherches modernes sur la pensée de celui qui passe universellement pour avoir été, aux côtés de son ami Karl Marx l’un des fondateurs du... « Marxisme ». Invité à participer a cette conférence, j’ai tenu à soumettre comme texte de discussion une série de thèses critiques portant sur le thème de la responsabilité d’Engels dans la genèse de l’idéologie dominante du XXème siècle, le « marxisme » dans le cadre d’une manifestation plus « scientifique » que commémoratrice, il m’a paru normal et urgent de faire partager mes réserves critiques à une assemblée informée des problèmes que pose l’évolution des idées clans leur rapport avec les événements et les bouleversements qui ont marqué I’histoire du XX° siècle. J’avais donc fait parvenir aux organisateurs un document en huit points, rédigé en allemand, que j’avais intitulé : Gesichtspunkte zum Thema « Engels als Begründer ». J’eus la surprise, en arrivant à Wuppertal, d’être reçu par les responsables de la Conférence qui me firent part de leur embarras : mes collègues soviétiques et est- allemands, s’étant sentis personnellement offensés à la lecture de mes Points de vue, menaçaient de quitter la Conférence si ma contribution n’était pas retirée des débats ! Après de longues tractations nous tombâmes d’accord sur une formule apparemment susceptible d’apaiser I’irritation des représentants « scientifiques » des pays « socialistes » les textes ne seraient plus lus à la tribune, mais seulement commentés et discutés. On serait tenté de narrer le détail du débat auquel donnât lieu les Points de vue si les objections formulées avaient mérité le qualificatif de « scientifiques » et si le comportement de certains participants n’avait traduit le refus total d’engager une discussion risquant de remettre en question l’ensemble des positions idéologiques du « marxisme-léninisme ». Du même coup, ce refus obstiné sinon insultant suffisait pour confirmer, aux yeux de l’observateur impartial, la critique fondamentale que l’on peut diriger contre l’emploi même du concept de « marxisme », emploi dont mes Points de vue dénonçaient précisément l’aberration [1].
L’épilogue de cette Conférence devait souligner une nouvelle fois le bien-fondé d’une dénonciation qui, sous la forme d’une simple réflexion sémantique, représentait en fait une défense de la théorie sociale de Marx en tant qu’opposée à la mythologie marxiste. En effet, les organisateurs n’ont pas craint de manquer aux règles élémentaires du code de l’édition généralement respectées en démocratie « bourgeoise » le texte incriminé, communiqué à la demande des responsables, ne figure pas dans le volume réunissant les contributions envoyées préalablement à Wuppertal 2. Habent sua fata libelli... Nous donnons ci-après une traduction française du texte refusé par la Conférence de Wuppertal, [2]en l’enrichissant de quelques commentaires.

La suite ICI
La libération de l’homme de l’homme est si impérieuse qu’on ne doit pas la laisser à ceux qui n’ont qu’un seul et unique crédo l’exploitation de l’homme par l’homme.
Haut de la page
KGB Shpion allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: Suisse
Status actuel: Inactif
Messages: 1423
  Citer KGB Shpion Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 31 Mar 2010 à 12:33
Rubel, un des chefs de file des marxiens! On a les références qu'on peut!

Edité par KGB Shpion - 31 Mar 2010 à 12:35
Haut de la page
Obrero allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar
Gauchiste ouvrieriste

Depuis le: 08 Mar 2010
Status actuel: Inactif
Messages: 28
  Citer Obrero Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 31 Mar 2010 à 12:39
Dans un premier temps tu peut ravaler tes délires sur mon "acnée".
Je ne suis pas un lycéen ou étudiant qui pourraient être impressionnés par ton "âge".
Je suis ouvrier depuis quelques années déjà et moi la lutte des classes je la vis au jour le jour toi tu ne fais que la fantasmer!
Quant à mon ami lui est un communiste authentiquement ouvrier qui a déjà payé de nombreuses fois son engagement intransigeant pour notre classe...
 
Quand au texte de ton "ami".
Déjà le 100anniversaire de la naissance d'Engels en 1970?!
Il serait né en 1870? donc il a participé à la rédaction du manifeste avant sa naissance...
Ensuite tes "marxistes-léninistes" soviétiques et est allemand ils ne le sont plus depuis un moment déjà (pour information le 20è congrès du PCUS en 1956 marque la victoire dans ce parti du révisionnisme)
 
Quand au fond du texte en lui même dès les premières lignes on s'appercoit que le but est de dénigrer l'apport d'Engels et de l'opposer à Marx.
Tout ça dans le but bien évident de s'autoproclamer meilleur "marxiste".
L'imposture intellectuelle va loin certaines fois...
 
Le marxisme iéologie dominante du 20è siècle!!!
Ca c'est vraiment le comble du débilisme politique.
 
Je remarque une nouvelle fois que dès que tu es attaqué sur des points politiques et idéologiques tu réponds par de la stigmatisation...
Ce n'est pas notre faute si tu es le reflet des "tares" idéologiques propres à ta situation sociale.
Certains ont su s'en défaire toi tu les théorise alors ne fait pas l'étonné lorsque des ouvriers viennent te mettre le nez dans tes contradictions et te rappelent la réalité de l'exploitation capitaliste.
 
Dernier point l'"unité" ça ne se fait pas avec n'importe qui...
Pour l'exemple les bolchéviks n'ont pas fait l'unité avec les menchéviks... 
les ouvriers n'ont pas de patrie
Haut de la page
Vladimir allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar

Depuis le: 24 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 2925
  Citer Vladimir Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 31 Mar 2010 à 17:06
Camarade Obrero, je te rappelle quand même que le fait d'être ouvrier n'est pas un argument en soi, ni une justification.
Ce n'est pas bien de lire le profil des autres ! Pas bien du tout !! C'est mieux de créer un autre forum dissident comme un hypocrite.
Haut de la page
Obrero allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar
Gauchiste ouvrieriste

Depuis le: 08 Mar 2010
Status actuel: Inactif
Messages: 28
  Citer Obrero Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 31 Mar 2010 à 18:39
Tout dépend...
Si on est marxiste on reconnait le rôle historique de la classe ouvrière comme classe dirigeante de la révolution.
Et est ce que être ouvrier fait un meilleur communiste?
La réponse est oui et ce n'est pas la mienne mais celle de Marx.
La situation sociale de chacun influence forcément sa manière de voir, d'appréhender la réalité.
"Il n'existe aucune pensée qui n'ait une empreinte de classe" comme disait mao et toutes les positions défendues par ecnaroui en sont une illustration.
les ouvriers n'ont pas de patrie
Haut de la page
AllXS allez vers le bas
Camarade assidu
Camarade assidu
Avatar

Depuis le: 25 Jan 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 1181
  Citer AllXS Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 31 Mar 2010 à 20:13
Message posté par M. Rubel

conférence scientifique internationale
(...)
des représentants « scientifiques » des pays « socialistes » (= idéologues)


Marrant que tous ces petits bibliothécaires commentateurs professionnels de Marx se prennent pour des scientifiques, marrant aussi leur deux poids deux mesures surtout quand on sait la peur des Etats-unis face aux progrès de la recherche et développement et de la science socialiste en URSS (eux ne mettaient pas de guillemets !)


Message posté par M. Rubel

Les thèses esquissées ci-dessus constituent une introduction à un débat dont le thème essentiel devrait être le problème du marxisme en tant que mythologie de notre ère. La question de savoir dans quelle mesure Engels peut être rendu responsable de la genèse de cette superstition universelle est secondaire dans la mesure où l’on peut affirmer - en respectant la leçon de Marx « matérialiste » - que les idéologies, parmi lesquelles nous rangeons le marxisme dans toutes ses variantes, ne tombent pas du ciel ; elles sont liées essentiellement à des intérêts de classe qui sont en même temps des intérêts de puissance. Il suffit de reconnaître en Engels l’héritier légitime de la pensée de Marx pour dénoncer en son nom et à sa gloire le marxisme établi comme une école d’errements et de confusion pour notre âge de fer.


On a là en résumé tous les fantasmes de l'intellectuel anti-communiste, Ecnaroui et ses amis marxologues en tête :

1- Etre le premier à déboulonner les "mythes" collectifs des travailleurs, si peu conscients de leurs intérêts et si peu élevé dans leur conscience théorique que c'est une bande d'illuminés enfermés dans leur salon qui doit leur faire la lecture des travaux fondateurs du socialisme scientifique

2- Dispenser sa précieuse et scolastique leçon, ainsi que son opportune pensée ou lecture personnelle


La bonne nouvelle c'est qu'ils n'ont jamais rien représenté politiquement et que d'une manière ou d'une autre ces petits intellectuels ont toujours été balayés par le solde politique des luttes de classes


Edité par AllXS - 31 Mar 2010 à 20:15
«Il est impossible d'en finir avec le capitalisme sans en avoir fini avec la social-démocratie dans le mouvement ouvrier.» (J. Staline : les Questions du léninisme, 1950)

Haut de la page
Ecnaroui allez vers le bas
Moderateur
Moderateur
Avatar

Depuis le: 28 Feb 2009
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 659
  Citer Ecnaroui Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 31 Mar 2010 à 23:34
Rubel, un des chefs de file des marxiens

Quelles sont tes sources?


On a là en résumé tous les fantasmes de l'intellectuel anti-communiste, Ecnaroui et ses amis marxologues en tête :
1- Etre le premier à déboulonner les "mythes" collectifs des travailleurs, si peu conscients de leurs intérêts et si peu élevé dans leur conscience théorique que c'est une bande d'illuminés enfermés dans leur salon qui doit leur faire la lecture des travaux fondateurs du socialisme scientifique
2- Dispenser sa précieuse et scolastique leçon, ainsi que son opportune pensée ou lecture personnelle
La bonne nouvelle c'est qu'ils n'ont jamais rien représenté politiquement et que d'une manière ou d'une autre ces petits intellectuels ont toujours été balayés par le solde politique des luttes de classes


Ou sont tes arguments contradictoires?

Et puis, entre nous, vous me semblez KGB et AIIXS avoir lu bien rapidement la "la suite" !!!

Il est vrai, aussi, que n'ayant pas, comme vous, le petit doigt le long de la couture du pantalon marxiste vous me baptiserez encore et encore immanquablement d'anticommuniste.
Si vous insistez toujours aussi lourdement vous courez le risque de faire de moi l'un des premiers martyrs de forums. C'est trop d'honneur et sincèrement je n'ai aucune intention de vous donner ce plaisir vachard.


La libération de l’homme de l’homme est si impérieuse qu’on ne doit pas la laisser à ceux qui n’ont qu’un seul et unique crédo l’exploitation de l’homme par l’homme.
Haut de la page
Vladimir allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar

Depuis le: 24 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 2925
  Citer Vladimir Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 01 Apr 2010 à 09:46
La réponse est oui et ce n'est pas la mienne mais celle de Marx.

Ne déforme pas le marxisme, ta position est erronée par sa dérive ouvriériste. Empreinte de classe ? Es-tu vraiment ouvrier alors ?
Ce n'est pas bien de lire le profil des autres ! Pas bien du tout !! C'est mieux de créer un autre forum dissident comme un hypocrite.
Haut de la page
AllXS allez vers le bas
Camarade assidu
Camarade assidu
Avatar

Depuis le: 25 Jan 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 1181
  Citer AllXS Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 01 Apr 2010 à 10:34
 
Message posté par Ecnaroui

Ou sont tes arguments contradictoires?Et puis, entre nous, vous me semblez KGB et AIIXS avoir lu bien rapidement la "la suite" !!! Il est vrai, aussi, que n'ayant pas, comme vous, le petit doigt le long de la couture du pantalon marxiste vous me baptiserez encore et encore immanquablement d'anticommuniste.Si vous insistez toujours aussi lourdement vous courez le risque de faire de moi l'un des premiers martyrs de forums. C'est trop d'honneur et sincèrement je n'ai aucune intention de vous donner ce plaisir vachard.


Ton enthousiasme pour "la suite" n'est pas étonnant, ton intellectualisme égocentrique et opportuniste t'amènes à prendre  aveuglément à ton compte tout ce qui te confirme que d' autres sont dogmatiques ou qu'ils n'ont  pas compris le sens profond ou caché. Les lignes politiques et la bataille idéologique ne comptent pas pour les intellectuels opportunistes, ils entretiennent la confusion idéologique dans les rangs des travailleurs tout en cultivant sans le vouloir leur propre imposture : je crains que ce soit ton cas.                            

  • Sur le fond à part quelques piques non-justifiées (marxisme= idéologie dominante, superstition, mythe ...) et quelques tentatives délirantes pour faire autorité dès le début du texte ("congrès scientifique"), l'auteur ne découvre rien : Engels est le fondateur d'une doctrine, et le terme de "marxisme" est contestable et peu cohérent au regard des textes de Marx. Super, grande nouvelle pour Rubel : son raisonnement fonctionne avec toutes les doctrines philosophiques et politiques opposées au "marxisme" à l'époque : néo-kantisme, libéralisme, lassalisme, bebelisme, blanquisme, guesdisme, proudhonisme etc... le cas qu'il fait du "marxisme" dans ce texte n'est donc pas justifié historiquement. Ce ne serait pas si grave s'il n'amputait pas artificiellement tout le travail de positionnement et de recherche de cohérence idéologique des premiers marxistes dans un contexte de profusion de doctrines opposées aux objectifs de reversement de la société bourgeoise, ou au mieux de doctrines qui professaient l'hésitation et l'attentisme (soit parce qu'elles sont métaphysiques, idéalistes, utopistes ou socialistes-réformistes ou encore gradualistes ...)
  • Sur le développement des arguments de sa thèse, qui je le répète est l'évidence même, Rubel enchaîne  ses affirmations sur ses provocations idéologiques : il n'a même pas le souci de donner les apparences de ses prétentions d'exégète professionnel ou pour reprendre son propre terme de "scientifiques".
 

CQFD : Au vu de tes références tu n'es pas seulement anti-communiste, mais anti-marxiste. Soit parceque tu manques d'expérience et de cohérence politique, soit parceque tu as des apriori de classes et un manque de connaissances sur l'histoire des mouvements communistes.  En attendant de voir tes positions évoluer à travers les débats sur ce forum, je te considère comme un ennemi politique et un imposteur qui usurpe ce qui reste dans l'histoire - bien que ton parti soc-dem l'ait oublié- l' identité de la classe ouvrière.


Message posté par Ecnaroui

Si vous insistez toujours aussi lourdement vous courez le risque de faire de moi l'un des premiers martyrs de forums.


Une fois de plus : le délire de celui qui veut se donner de l'importance


Edité par AllXS - 01 Apr 2010 à 10:44
«Il est impossible d'en finir avec le capitalisme sans en avoir fini avec la social-démocratie dans le mouvement ouvrier.» (J. Staline : les Questions du léninisme, 1950)

Haut de la page
Obrero allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar
Gauchiste ouvrieriste

Depuis le: 08 Mar 2010
Status actuel: Inactif
Messages: 28
  Citer Obrero Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 01 Apr 2010 à 13:02
Pour vladimir:
Moi je ne déforme pas le marxisme et ce que j'affirme sur le fait d'être ouvrier est basé sur le matérialisme dialectique.
La relation entre l'être social et la vision de la société a été affirmé par Marx de nombreuses fois.
Pourquoi crois tu qu'il n'a cessé d'affirmer qu'un ouvrier comprendra mille fois mieux ce dont il parle que même le plus brillant des intellectuels bourgeois...
Quand au qualificatif "ouvriériste" dans ta bouche c'est pour moi un compliment...
Ca me prouve que je vises juste...
Et ce n'est pas une "dérive"!
"L'émancipation de la classe ouvrière sera l'oeuvre de la classe ouvrière elle même"
Peut être que ça te rappele quelque chose...
Quand à ton sous entendu que je ne serai pas ouvrier...
Tu ne veux pas que je te donnes mon identité avec mon adresse non plus!
Mais pour t'apporter des éclaircissement je suis plus précisément ouvrier du rail ça te va?
Ce qui m'amène à la question: Quelle est ta position dans les rapports de production?
Pour que moi aussi je puisse juger quelle empreinte de classe porte ta pensée...
 
Enfin un dernier mot sur le terme "ouvriériste" comme tu l'utilises, dans ce cas et si tu reprends les oeuvres de MELS il n'y a pas plus ouvriériste qu'eux.
A tous hasard peut être devrait tu t'appliquer le conseil d'Engels:
"En somme, il faut que ceux qui ont été formés dans les universités sachent apprendre davantage des ouvriers que ceux-ci n'ont à apprendre d'eux."
les ouvriers n'ont pas de patrie
Haut de la page
KGB Shpion allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: Suisse
Status actuel: Inactif
Messages: 1423
  Citer KGB Shpion Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 01 Apr 2010 à 13:13
Quelles sont tes sources?
1) Suffit de le lire (il me fait chier avec ses introductions à la con dans mes livres de Marx).
2) Y a qu'à voir sur Wikipédia.

Rubel, c'est sûrement un des premiers à avoir utilisé le mot "marxien".

Edité par KGB Shpion - 01 Apr 2010 à 13:17
Haut de la page
Ecnaroui allez vers le bas
Moderateur
Moderateur
Avatar

Depuis le: 28 Feb 2009
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 659
  Citer Ecnaroui Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 01 Apr 2010 à 14:57
AIIXS
Ton intervention est a saluer. Tant que tu parles de Rubel (ou SUR Rubel) je te reçois 5 sur 5 et ne suis pas loin de rejoindre ton analyse mais en restant, toutefois, à une distance plus que respectable.

 Par contre 
CQFD : Au vu de tes références tu n'es pas seulement anti-communiste, mais anti-marxiste. Soit parceque tu manques d'expérience et de cohérence politique, soit parce que tu as des apriori de classes et un manque de connaissances sur l'histoire des mouvements communistes.  En attendant de voir tes positions évoluer à travers les débats sur ce forum, je te considère comme un ennemi politique et un imposteur qui usurpe ce qui reste dans l'histoire - bien que ton parti soc-dem l'ait oublié- l' identité de la classe ouvrière.

ton CQFD ne se justifie pas. Tu as "oublié" (mais c'est devenu une habitude chez toi) à qui et à quoi je répondais quand je suis allé "chercher" un Rubel ou tout "autre Rubel " de service.
Pour moi l'incident Rubel est clos mais, bien sur, libre à toi de batailler contre des moulins à vent.
Dois-je, à ce stade de cette conversation poétique et amicale, te nommer les moulins à vent?

KGB
Là ou je m'interroge  c'est sur le sérieux de ton invite à consulter Wikipédia. Très inquiétant pour la bonne "santé" de tes sources.
Quand à
1) Suffit de le lire (il me fait chier avec ses introductions à la con dans mes livres de Marx).
j'ai rien compris et j'ignorais que tu avais "tes livres de Marx" comme d'autres peuvent posséder des livres sterling? 
La libération de l’homme de l’homme est si impérieuse qu’on ne doit pas la laisser à ceux qui n’ont qu’un seul et unique crédo l’exploitation de l’homme par l’homme.
Haut de la page
KGB Shpion allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: Suisse
Status actuel: Inactif
Messages: 1423
  Citer KGB Shpion Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 01 Apr 2010 à 19:10
Putain, c'est pas compliqué! Mes livres de Marx, c'est les livres de Marx que je possède, c'est tout! Et si t'était pas au courant ton marxologue-marxien, ca fait des années qu'il fai(sai)t des intro aux livres de Marx. Bien entendu, toutes les maisons d'éditions bourgeoises les mettent dans leur édition des livres de Marx.

Wikipédia diffuse l'idéologie bourgeoise certes, mais le marxianisme c'est bel et bien un courant bourgeois, donc aucun problème à consulter une encyclopédie bourgeoise pour savoir que Rubel est un marxien. (Même pas besoin de croire Wiki, suffit de lire les citations de l'autre con qui parle de "pensée marxienne").


Edité par KGB Shpion - 01 Apr 2010 à 19:12
Haut de la page
Vladimir allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar

Depuis le: 24 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 2925
  Citer Vladimir Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 04 Apr 2010 à 00:03
Mon cher Obrero, non te prétendre ouvrier ne fait pas de toi un marxiste (première leçon du marxisme). Parler de dialectique ou de "MELS" dans le vent donne plus à croire au trollage de bas étage qu'à une argumentation politique conséquente. Tu te réjouis d'être de "gauche" et il n'y a rien là d'étonnant, mais je te trouverais des ouvriers à la pelle qui ne verraient rien d'autre en toi qu'un allié objectif de la bourgeoisie. Et ils auraient raison, car ta prétention à parler au nom de la classe ouvrière n'a aucune légitimité.

@KGBShpion : Oui, nous avons tous connu une introduction de Maximilien Rubel. Cela dit il ne faut pas tout jeter en bloc, car comme disait... Staline : rien n'est jamais entièrement bon ni entièrement mauvais !


Edité par Vladimir - 04 Apr 2010 à 00:07
Ce n'est pas bien de lire le profil des autres ! Pas bien du tout !! C'est mieux de créer un autre forum dissident comme un hypocrite.
Haut de la page
Obrero allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar
Gauchiste ouvrieriste

Depuis le: 08 Mar 2010
Status actuel: Inactif
Messages: 28
  Citer Obrero Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 04 Apr 2010 à 01:57
Premièrement je n'ai jamais affirmé qu'être ouvrier voulait dire être marxiste mais qu'être ouvrier fait un meilleur communiste parce qu'attaché directement à la production donc attaché à la matière...
Et peut être nies tu le rôle historique de la classe ouvrière dans la révolution socialiste?
Ca ce serait anti-marxiste pour le coup!
 
Quand à "parler dans le vent" ou sur le manque d'argumentation politique conséquente tu m'excuseras mais je n'ai pas remarquer quels profonds arguments tu aurais pu faire valoir!
Tout ce que tu as fait c'est affirmer péremptoirement que ma position était éronnée, que c'était une dérive et maintenant des calomnies, remise en cause de ma situation sociale, insulte et manipulations/déformations dans le genre...
 
Ensuite je ne prétends pas parler au nom de la classe ouvrière mais je parle en tant qu'ouvrier communiste c'est tout!
Quand à la légitimité dans ce cas quelle est la tienne parce que quand tu dis que:
"je te trouverais des ouvriers à la pelle qui ne verraient rien d'autre en toi qu'un allié objectif de la bourgeoisie" (au passage je veux bien, trouve les moi parce que ce genre de sortie ne veut rien dire et ne prouve rien. Amène les sur le forum par exemple...)
et bien là tu prétends toi parler au nom de la classe ouvrière.
Ce qi m'amène à te demander (encore) quelle est ta situation sociale parce que si moi qui suis ouvrier n'ai pas de légitimité à parler au nom de la classe alors toi qui peut être n'en fait pas partie tu en as encore moins...
 
Quand à ta "première leçon du marxisme"...
L'apprentissage du marxisme ne se fait pas par une méthode "assimil" il n'y a pas de "lesson one".
Cet apprentissage est lié à une pratique!
 
Dernières petites choses...
Balancer une "citation" d'un grand dirigeant communiste en ne tenant aucun compte du contexte j'appele ça "parler dans le vent"
Et je te serais gré de justifier politiquement et idéologiquement tes positions ce que moi j'ai fait sinon tu auras beau jeu de parler de "trollage"...
les ouvriers n'ont pas de patrie
Haut de la page
Vladimir allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar

Depuis le: 24 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 2925
  Citer Vladimir Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 04 Apr 2010 à 19:07
Ce n'est pas marxiste de dire qu'être ouvrier ferait "un meilleur communiste". Il y a des ouvriers qui ne sont pas de bons communistes (beaucoup votent PS, UMP ou FN, c'est une empreinte de classe ?), et je pense que tu en fais partie. Inversement, il y a des non-ouvriers qui étaient de grands dirigeants révolutionnaires (la majorité peut-être) : Marx, Engels, Lénine, Staline, Mao, Castro, Ho Chi Minh, etc. C'est justement parce-que la conscience de classe n'est pas mécanique et ne naît pas spontanément avec une certaine pratique que Marx n'a pas dit qu'être ouvrier fait un meilleur communiste.

Tu te sers de l'analyse scientifique de Karl Marx pour légitimer tes positions politiques, sans justifier de leur justesse en pratique. Tu déformes la position de Marx par un gauchisme petit-bourgeois ("ouvriérisme", maladie politique). Le marxisme dit qu'il y a dans la classe ouvrière un terreau fertile pour le développement du mouvement prolétarien. Marx a effectivement dit que l'ouvrier a des dispositions pour le marxisme que le non-ouvrier n'a pas, mais ce n'est pas mécanique. C'est pourquoi débarquer sur ce forum en prétendant être "l'ouvrier communiste qui a raison parce-qu'il est ouvrier et que vous vous êtes des petits bourgeois" est tout à fait déplacé.

Maintenant, ce n'est pas compliqué: ici, l'administrateur, c'est moi (ouvrier ou pas). Depuis que tu as débarqué sur ce forum tu n'as apporté aucun argument politique (le concours de marxisme, tu l'as déjà perdu). Par contre tu es le roi des invectives, et le coup du "je suis ouvrier et pas toi", ça marchait avec Marchais, mais tu n'es pas Marchais. Donc ou bien tu te calmes, ou bien je te vire.
Ce n'est pas bien de lire le profil des autres ! Pas bien du tout !! C'est mieux de créer un autre forum dissident comme un hypocrite.
Haut de la page
Obrero allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar
Gauchiste ouvrieriste

Depuis le: 08 Mar 2010
Status actuel: Inactif
Messages: 28
  Citer Obrero Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 05 Apr 2010 à 11:29
C'est une des bases du marxisme donc du matérialisme dialectique que la place occupée dans les rapports de production conditionne la façon de "concevoir" la société.
Dire que des individus puissent être des bons communistes qu'ils soient ouvriers ou pas c'est la même chose que d'affirmer que des individus peuvent passer "librement" d'une classe à l'autre.
Est ce que ça les empêchent d'exister distinctement?
En aucun cas!
Quels que soit sa classe sociale un "bon communiste" est sur les positions de la classe ouvrière et ça c'est un fait!
Au fait tu veux de grands dirigeants ouvriers?
Dimitrov, Marty, Semard Monmousseau...
Ca te vas?
En définitive ta position politique c'est nier le rôle de la classe ouvrière dans l'histoire et c'est anti-marxiste.
Une manifestation claire de ton opportunisme...
 
Ensuite tu n'as en rien justifier tes positions alors ne me fait pas ce procès, commence donc par argumenter...
Affirmer que les ouvriers doivent avoir la direction politique de l'organisation communiste pour toi c'est du gauchisme petit bourgeois!!?
Ben non c'est un principe de classe et un principe marxiste!
Et le mouvement prolétarien n'existe pas sans la classe ouvrière
Ta sortie sur la classe ouvrière terreau fertile pour le mouvement prolétarien prouve que tu n'as rien compris au matérialisme dialectique!
Je vais donc utiliser le ton que tu emploies:
Tu déformes la position de Marx par un opportunisme de droite typiquement petit-bourgeois!
 
Ensuite parler de concours de marxisme c'est ridicule et ton affirmation montre ta prétention de croire que tu as la science infuse et que tu es un marxiste pur...
A tout hasard trotsky aussi se prétendait pur marxiste et on sait ce qu'il en est...
Et pour les invectives tu te poses là, c'est le comble de la mauvaise foi!
J'ai justifié mes positions politiquement et idéologiquement quant tu n'as fait qu'ergoter en te réservant le droit de ne donner aucun argument parce que semble t'il tu t'es accordé un titre d'expert en marxisme alors que tu n'en as pas la légitimité!
Qu'est ce que tu veux que je te dise, vas y vire moi, profite de ton petit pouvoir virtuel pour satisfaire ton égo.
Tu prouveras ainsi que tu n'es pas marxiste mais un vulgaire prétentieux sans arme lorsqu'il est acculé...
Dans la réalité tu ne pourras pas le faire, comment répondras tu aux arguments qui te seront opposés?
Dernière chose je ne suis pas un gosse ni ton chien donc le "tu te calmes" tu peux te le foutre où je pense!!!
 


Edité par Obrero - 06 Apr 2010 à 09:31
les ouvriers n'ont pas de patrie
Haut de la page
Ecnaroui allez vers le bas
Moderateur
Moderateur
Avatar

Depuis le: 28 Feb 2009
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 659
  Citer Ecnaroui Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 05 Apr 2010 à 12:11
Vladimir
Lors de son inscription "mon moulin à vent" m'avait abusé avec son "les ouvriers n'ont pas de patrie". Il met explicitement dans cette citation  tout à fait autre chose que ce que tout communiste lambda y voit. La suite n'a pas manqué d'être houleuse et parfois haineuse comme son dernier vent que je qualifie de pet malodorant. J'ai déjà oublié son nom mais je rappelle que tout robot façonné par les capitalistes est, de facto, toujours utilisé contre les travailleurs.  

Adresse du robot si pas hacker :
http://people.csail.mit.edu/etorresj/robot-obrero/ 

Edité par Ecnaroui - 05 Apr 2010 à 12:19
La libération de l’homme de l’homme est si impérieuse qu’on ne doit pas la laisser à ceux qui n’ont qu’un seul et unique crédo l’exploitation de l’homme par l’homme.
Haut de la page
Obrero allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar
Gauchiste ouvrieriste

Depuis le: 08 Mar 2010
Status actuel: Inactif
Messages: 28
  Citer Obrero Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 05 Apr 2010 à 12:40
ecnaroui tu passes une nouvelle fois les bornes et ta prétention et tes insultes me fatiguent!
Pour ton information "obrero" veut dire ouvrier!
Ensuite ce que je mets dans "les ouvriers n'ont pas de patrie" c'est la solidarité internationale de la classe ouvrière, le refus du patriotisme, patriotisme qui n'est rien d'autre, surtout dans un pays impérialiste, que le soutien à "sa" propre bourgeoisie!,
Qualifie mes propos comme il te plaira celà ne traduit que ton incapacité à masquer ta forfaiture idéologique.
Une fois démasqué tu te réfugie dans l'insulte.
Continue donc tes délires et ta prétention intellectualiste...
 
Enfin le lien que tu as mis est une nouvelle preuve du débilisme politique qui te caractérise et de tes méthodes manipulatoires!
 
PS: ton intervention dans cet "échange" est révélateur de ce que tu es!
Avancer à couvert et toujours hurler avec la meute pour faire oublier toutes les fois où tu as été pris à défaut... 
les ouvriers n'ont pas de patrie
Haut de la page
 Répondre Répondre Page  <12345>

Aller au Forum Permissions du forum allez vers le bas

Powered by Flex Design® version v8m6r15
Copyright © 2001-2011 Flex Design

Cette page a été affichée en 0,070 secondes.