Forum Unité Communiste Page d'accueil
  Sujets actifs Sujets actifs
  FAQ FAQ  Rechercher dans le Forum   Calendrier   Inscription Inscription  Connexion Connexion
Accueil Forum Accueil Forum > Pour s'informer, notre sélection d'articles > International

Chine

 Répondre Répondre Page  <12345 15>
Auteur
Message
  Sujet Recherche Sujet Recherche  Options des sujets Options des sujets
Arés allez vers le bas
Camarade assidu
Camarade assidu
Avatar

Depuis le: 03 Mar 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 588
  Citer Arés Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 20 Mar 2008 à 13:51

A PROPOS DE LA SITUATION A LHASSA


A l'approche des J.O. de Pékin, la campagne anti-chinoise prend de  l'ampleur comme on pouvait s'y attendre. Les Etats-Unis, qui ont de loin le plus fort taux de citoyens incarcérés  (surtout des Noirs, comme par hasard) par rapport à la population  totale, et qui pratiquent ouvertement la torture à Guantanamo, donnent  des leçons de "droits de l'homme" à la République populaire chinoise.
 Celle-ci a surtout le tort, à leurs yeux, de défendre ses intérêts nationaux sans subordonner son développement au "nouvel ordre mondial"  voulu par Washington.
Bush est aidé dans cette tâche par l'Union européenne, dont la  principale occupation est de broyer les acquis sociaux de ses Etats  membres et de piétiner les référendums français et néerlandais qui avaient recalé la constitution européenne.
 Aujourd'hui, l'impudence des pays capitalistes dominants est à son  comble: ceux qui occupent et martyrisent l'Irak, ceux qui soutiennent  les massacres de Palestiniens par l'armée israélienne, ceux qui ont détruit, occupé et dépecé la Yougoslavie, se permettent de conseiller la  "modération" à la Chine à propos de la situation au Tibet! Balayez  devant votre sanglante porte messieurs les impérialistes!
 Concernant le Tibet, le PRCF invite d'abord les progressistes à être  plus que vigilants à l'égard des "informations" délivrées par les médias  capitalistes: on se souvient en effet de la manière dont les médias du  capital ont aidé à déclencher la guerre contre l'Irak ou à déstabiliser  la Roumanie en diffusant d'énormes mensonges sans oublier  l'incendie du
 Reichstag que Goering avait tenté d'attribuer aux communistes! On se souvient aussi de la manière dont est systématiquement utilisée une  image montrant un jeune chinois face à un tank sur la place Tienanmen:; il s'agit pour nos médias d'"héroïser" la "résistance" des  "étudiants chinois" face à l'armée populaire chinoise (sic) alors qu'en
 réalité, dès l'image suivante, jamais montrée aux téléspectateurs, l'  "étudiant" entre tranquillement dans le tank car il fait manifestement  partie de son équipage.
 D'autre part le PRCF rappelle qu'il n'y a jamais eu, d'une part, une  méchante Chine populaire envahissant le Tibet et d'un autre côté, un  gentil Etat tibétain tourné vers la "spiritualité". En réalité, avant  l'union de la chine et du Tibet, ce territoire était livré à une barbare  exploitation féodale, aux superstitions magiques les plus grossières, au  cléricalisme monacal le plus moyenâgeux et à la misère de masse.
 Les communistes sont des partisans de principe du "droit des nations à  disposer d'elles-mêmes" (Lénine), mais ce droit ne saurait être associé  au "droit"' pour les impérialistes de déstabiliser les pays qui  échappent à son emprise et d'aider à y rétablir, sous couvert  d'indépendance nationale, les anciennes classes féodales dépossédées par  la Révolution chinoise. Ce sont ces classes privilégiées, les pires  ennemies qui soient des ouvriers et des paysans du Tibet, qui poussent  l'actuel Dalaï Lama à prendre la tête d'une révolte dont on ne voit que  trop, par son encadrement clérical et par les soutiens douteux qu'elle  obtient en Occident, qu'elle ne profitera ni à la République populaire  de Chine, ni aux peuples du Tibet.
Plus que jamais la lutte pour l'indépendance nationale des peuples ne  saurait être détachée de la lutte pour le socialisme, contre  l'impérialisme et contre le capitalisme.

 

Tiocfaidh Ar La - Notre Jour Viendra

       www.jrcf.org
Haut de la page
komsomol allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier
Avatar

Depuis le: 24 Feb 2008
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 151
  Citer komsomol Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 20 Mar 2008 à 18:41
en fait,toute la chine va etre dépecée............
le pouvoir est au bout du fusil
Haut de la page
KGB Shpion allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: Suisse
Status actuel: Inactif
Messages: 1423
  Citer KGB Shpion Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 22 Mar 2008 à 22:29
http://fr.news.yahoo.com/ap/20080322/twl-inde-chine-tibet-2f4e741.html

Extraits :
"Plusieurs centaines de manifestants brandissant des drapeaux tibétains et indiens ont défilé samedi dans les rues de Dharamsala pour exprimer leur soutien au dalaï lama et dénoncer la répression chinoise au Tibet.

"Longue vive au dalaï lama" ou encore "Continuez le combat, Tibétains", scandaient des entrepreneurs indiens, venus nombreux participer à cette marche rassemblant quelque 500 protestataires.

"L'Inde a eu une longue relation avec les Tibétains", expliquait Ram Swarup, un homme d'affaires de la région. "Nous sommes préoccupés par ce qui se passe au Tibet et sommes ici pour montrer notre solidarité avec le peuple tibétain"."

Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 22 Mar 2008 à 23:43

"Une semaine après les émeutes, des histoires tragiques impliquant des personnes innocentes, victimes de séparatistes et de bandits violents, rappellent encore aux gens la violence inquiétante qui a marqué l’ancienne ville plateau.

Pour en nommer quelques unes : cinq vendeuses d’un magasin de vêtements ont été brûlées vives sans avoir eu la moindre chance de s’enfuir.

Zuo Yuancun, un homme de 1,70 m, a été enflammé pour être réduit à des morceaux d’os et de chair. Un travailleur migrant a eu le foie poignardé par des bandits. Une femme a été brutalement battue par des attaquants qui lui ont coupé l’oreille.

Un docteur du nom de Losang Cering a été agressé par des émeutiers brandissant des couteaux alors qu’il essayait de sauver un petit garçon de 6 ans qui avait été piétiné et suffoquait.

Un émeutier, que rien n’arrêtait, a arraché un morceau de chair de la taille d’un poisson du derrière de Liu Dingwei, un jeune officier de police. Ce seul incident, d’après un grand nombre de gens, témoigne en la faveur de l’argument comme quoi la police a exercé un contrôle maximum et est demeurée en permanence sur la défensive face aux émeutiers imprudents."

 
Ce que l'on peut dire c'est que  les séparatistes peuvent être très violents. On a tous en tête le cas de l'ETA. Les extrémistes tchétchènes étaient eux aussi très violents.
 
Donc, il est fort plausible que dans le cas de la Chine, ce soit la même chose.  En tout cas, on trouve pas mal de témoignages qui vont dans ce sens. On ne voit pas pourquoi on accorderait  du crédit  aux médias bourgeois occidentaux alors qu'il font véhiculer un très grand nombre de mensonges.
En ensençant les "thibétains" et le très obscur dalaï-machin, les " médias bourgeois occidentaux" jouent à un jeu très dangereux. Il vaudrait mieux essayer de jouer la carte de la clarté à commencer par expliquer le passé pas très reluisant de ces religieux. Mais pour cette fois encore, on passe à côté.
 
 


Edité par 1917 - 22 Mar 2008 à 23:52
Haut de la page
Arés allez vers le bas
Camarade assidu
Camarade assidu
Avatar

Depuis le: 03 Mar 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 588
  Citer Arés Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 23 Mar 2008 à 18:10
Nouveau sur www.michelcollon.info

Elisabeth Martens - Violences au Tibet : un avis alternatif
Les faits, le 'génocide culturel', et le discours 'ethnique'

Tibet

Nico Hirtt - Ces intellectuels de gauche qui croient savoir tout sur la Chine...
Si on sortait des clichés pour examiner les faits ?
Chine

Tiocfaidh Ar La - Notre Jour Viendra

       www.jrcf.org
Haut de la page
Arés allez vers le bas
Camarade assidu
Camarade assidu
Avatar

Depuis le: 03 Mar 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 588
  Citer Arés Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 23 Mar 2008 à 18:15
Nouveau sur www.michelcollon.info

SPECIAL TIBET

Chacun se fera son opinion sur le Tibet et le séparatisme. Mais sans oublier de se demander, comme dans chaque grand conflit : Les médias étaient-ils sur place ? Quelles sont leurs sources ? Comment ont-ils relaté les faits ? Ont-ils présenté le fond du dossier : intérêts économiques et stratégiques, rôle des Etats-Unis et de la CIA, passé du Dalaï Lama, et Histoire de la région... Et pourquoi nous a-t-on caché ces 4 articles ?

MICHEL COLLON

LES FAITS :
Peter Franssen - Que s'est-il vraiment passé à Lhassa ? Journalistes et touristes disent autre chose.
"Ils frappaient les gens avec des pierres, des couteaux de boucher, des machettes..."
Les faits <http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-03-20%2006:18:02&log=attentionm>

L'HISTOIRE :
Zang Yanping - Quand le Dalaï Lama était au pouvoir, 95% des Tibétains pouvaient être vendus comme des marchandises
Fréquemment battus, torturés ou massacrés. Aucun droit. Démocratie, dites-vous ?
Quand il était au pouvoir <http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-03-20%2005:43:04&log=lautrehistoire>

LE ROLE DE BUSH ET DE LA CIA :
Peter Franssen - Le Dalaï Lama : "Les Etats-Unis sont les champions de la démocratie et de la liberté"
La guerre des USA en Afghanistan ? "Une libération". Au Vietnam ? "Un échec". Paroles de Sa Sainteté.
Vivent les Etats-Unis! <http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-03-20%2006:42:36&log=invites>

InforTibet - La CIA : "C'est nous qui avons préparé l'insurrection au Tibet"
Des centaines de Tibétains transférés aux USA, entraînés, armés. Un livre préfacé par Sa Sainteté.
CIA <http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-03-20%2006:37:04&log=lautrehistoire>

PRECEDENTS ARTICLES :
Michaël Parenti - Le mythe du Tibet
Un passé pas du tout pacifique et souriant
Tibet <http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2005-08-24%2011:39:05&log=invites>

Elisabeth Martens - Ce que le Dalaï Lama ne dit pas sur le Tibet et sur sa doctrine
Le livre de référence : « Histoire du Bouddhisme tibétain, la Compassion des Puissants »
Livre <http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2007-11-23%2009:44:24&log=lautrehistoire>

Jean-Paul Desimpelaere - La CIA sponsor du Dalaï Lama
180.000 $ par an entre 1959 et 1972 (documents US officiels). Il l'a finalement reconnu. Depuis, c'est plus discret.
Payé par la CIA <http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-01-02%2018:31:49&log=lautrehistoire>


Nouveau sur www.michelcollon.info

SPECIAL TIBET



 
Tiocfaidh Ar La - Notre Jour Viendra

       www.jrcf.org
Haut de la page
Arés allez vers le bas
Camarade assidu
Camarade assidu
Avatar

Depuis le: 03 Mar 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 588
  Citer Arés Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 26 Mar 2008 à 14:02

TIBET : Déclaration de La commission exécutive du PRCF

 

NON à l'hypocrite campagne anti-chinoise à propos du Tibet, oui à une Chine multinationale unie et socialiste!


    Deux poids, deux mesures: les Ménard, Glucksmann, Lévy et Cie n'ont pas dit un mot pour condamner les USA et réclamer le boycott des JO  d'Atlanta et de Los Angeles au moment où l'Empire états-unien semait la mort de masse en Irak, au Panama ou en Yougoslavie. Pas un mot non plus contre cette grande "démocratie" qui torture officiellement à Guantanamo et qui a le plus fort taux au monde, très loin devant la Chine, pour le nombre de citoyens emprisonnés par rapport à la population globale. Pas un mot de protestation non plus contre la dédicace sciemment politique du Salon parisien du livre à l'Etat d'Israël avec visite à la clé du président d'Israël, présentement occupé à massacrer sans pitié civils et enfants palestiniens. Pour ce qui concerne la fausse gauche, pas un mot non plus, , sauf quand il s'agit de boycotter un pays se réclamant du socialisme, pour condamner les J.O. en tant que vitrine du sport commercial et professionnel (un débat approfondi serait nécessaire à ce sujet). Pas un mot non plus, tout simplement, pour condamner les atteintes aux droits de l'homme, en France même, du régime sarkozyste, sa traque aux ouvriers immigrés, ses atteintes répétées au droit de grève, sa mainmise sur les médias (n'est ce pas, Messieurs de "Reporters sans frontières"!),sa construction d'un Etat policier chargé de fliquer les manifs populaire, son viol grossier de la souveraineté du peuple auquel Sarkozy et la fausse gauche viennent d'imposer la constitution européenne bis en  annihilant le vote démocratique du 29 mai 2005.
    En réalité, à l'approche des JO, il faut s'attendre à une multitude de provocations pour tenter d'isoler la Chine, d'y semer la division sur des bases "ethniques", non seulement de la part des classes féodales privilégiées expropriées par la République populaire chinoise en 1959, non seulement de la part du prétendu "gouvernement tibétain en exil", mais de la part des Etats impérialistes qui feignent d'oublier dans quel état épouvantable de famine et d'humiliation les USA, l'Allemagne, la France et l'Angleterre capitalistes avaient plongé la Chine à l'époque des guerres de l'opium et des "concessions" ; qui oublient les quelque 10 millions de morts civils et militaires dont la Chine à souffert pour se libérer de l’occupation du japon fasciste lors du dernier conflit mondial. Le fait que ces Etats prédateurs qui affament la moitié de la planète avec leur OMC, leur FMI, leurs guerres impérialistes et leurs blocus, appellent au respect des droits de l'homme au Tibet, est pour le moins suspect ; de plus, c’est volontairement oublier qu'avant 1959, le Tibet était plongé dans le servage, que les "gentils" dirigeants de monastères bouddhistes avaient droit de vie et de mort sur les serfs (90% des gens), que 90% des habitants étaient analphabètes, qu'un Tibétain de base était décapité si ses yeux se posaient sur le Dalaï-Lama! Ces mêmes Etats impérialistes osent parler d'indépendance nationale du Tibet alors que ce pays fait partie de la Chine multinationale depuis le 13ème siècle (bien avant que la corse ou Nice n'appartiennent à la France!), et qu'eux-mêmes foulent aux pieds les droits nationaux du peuple palestinien, du peuple irakien, du peuple yougoslave, du peuple ivoirien, du peuple tchadien, et de tant d'autres!
    De fait, l'intégration du Tibet à la République populaire chinoise a, malgré les soubresauts de la prétendue "révolution culturelle" (qui affectèrent toute la Chine) constitué un immense pas en avant pour les masses rurales et urbaines du Tibet. C'est seulement à partir de cette date que la masse de la jeunesse a été scolarisée, que les Tibétains ont pu apprendre leur langue écrite à l'école, l'entendre parler dans les médias, disposer d'un enseignement bilingue où le tibétain tient tout naturellement la 1ère place. Quant à la spiritualité du Tibet, qui fait tant rêver les petits bourgeois consuméristes d'ici, elle existe bel et bien mais n'a jamais été qu'un phénomène très élitiste dans l'ancien Tibet féodal: c'est ce que révélait Alexandra David-Neel qui dans ses carnets de voyage, indiquait à la fois la beauté de la PHILOSOPHIE bouddhiste pratiquée par quelques-uns, et l'arriération profonde et les superstitions dans lesquelles étaient maintenue la masse de la population.
    En outre, les pyromanes des Etats impérialistes et leurs relais médiatiques se comportent en vrais irresponsables. On a vu en Yougoslavie ce qu'a donné la volonté occidentale d'encourager les séparatismes Croate, Slovène, Kosovar, dans le seul but de démanteler la République socialiste fédérative de Yougoslavie: une guerre terrible qui a ravagé un pays, mais qui a permis que depuis les USA et l'UE occupent militairement les Balkans. Le projet, d'ailleurs hors de portée des impérialistes, de balkaniser la Chine et son plus qu'1 milliard d'hommes est à la fois odieux et terriblement dangereux pour la paix mondiale.
    Enfin, le prétendu "boycott" des JO par l'autoproclamée "communauté internationale" est une pure insulte à l'humanisme et au bon sens. On est d'avance certain que l'Inde, la Russie, l'Afrique, l'Amérique latine, le Vietnam, l'Iran, etc. ne boycotteront à aucun prix les JO : dans ces conditions que signifie pour la "communauté internationale" (c'est-à-dire les Etats riches regroupant au plus 600 millions de personnes) un ensemble d'Etats groupant de trois à quatre milliards d'individus? Quel racisme à l'égard du grand peuple chinois, et plus
généralement, des "pays émergents" dont la Chine est le symbole!
    Cela ne signifie nullement que le PRCF soit indifférent au besoin de progrès de la démocratie socialiste en Chine et à l'essor de la culture nationale du peuple du Tibet et des autres provinces de Chine. Mais d'abord, le PRCF, fidèle à  l'exigence universelle de laïcité et de pensée dégagée des dogmes de toutes natures,  ne considère nullement que les cléricaux tibétains, organisateurs de pogroms contre les commerçants chinois, soient en quoi que ce soit une force de libération! Comme dans tout le reste de la Chine, le progrès de la société repose sur les masses populaires, sur les ouvriers, sur les paysans, sur tous ceux qui en Chine restent fidèles aux idéaux socialistes de la Révolution de 1949, sur les communistes qui, de Pékin à Lhassa, défendent les acquis du socialisme et le principe d'un développement socialiste du pays, seul à même de stopper le creusement des inégalités sociales que comporterait un mode de développement subordonné au capitalisme mondialisé. La voie socialiste est seule à même de permettre à long terme le développement harmonieux des nationalités de la RPC. C'est d'ailleurs dans ce sens que s'est exprimée la conférence nationale du PRCF en 2006 non pour dénigrer la République populaire, mais pour défendre ses acquis et son rayonnement international.
    En résumé, oui à l'amélioration des droits du peuple au Tibet et dans le reste de la Chine, non à la campagne impérialiste contre les JO de Pékin, non aux tentatives impérialistes de déstabiliser la Chine et de la plonger dans des conflits interethniques dans le but d'en saboter le développement indépendant, non aux pires ennemis de toute spiritualité, des peuples du Tibet et du reste de la Chine, l'impérialisme et le capitalisme.

Le 23 mars 2008




Tiocfaidh Ar La - Notre Jour Viendra

       www.jrcf.org
Haut de la page
komsomol allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier
Avatar

Depuis le: 24 Feb 2008
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 151
  Citer komsomol Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 26 Mar 2008 à 14:15
il y a un article du monde diplomatique de 1997 qui traite du séparatisme au xinjiang et un de courrier international qui fait écho du cas d un terroriste ouighour qui a été accueilli par les u.s.a via l albanie-il faisait partie d al qaeda!-
le pouvoir est au bout du fusil
Haut de la page
Rep. Dem allez vers le bas
Moderateur
Moderateur
Avatar

Depuis le: 03 Oct 2007
Pays: România
Status actuel: Inactif
Messages: 938
  Citer Rep. Dem Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 26 Mar 2008 à 14:39
komsomol: " il y a un article du monde diplomatique de 1997 qui traite du séparatisme au xinjiang ..."

http://www.monde-diplomatique.fr/1997/09/FOURNIAU/9073


Edité par Rep. Dem - 26 Mar 2008 à 14:40
Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 27 Mar 2008 à 12:06
C'est ecoeurant on reproche même la simple protection des chinois par la police, des dizaines ont pourtant déjà été lynchés et victimes d'actes de barbarie. On retrouve bien là, la France qui a laissée faire le génocide au Rwanda !
Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 27 Mar 2008 à 12:31

Dans le cas du Ruanda les plus hautes autorités de la République française n'ont pas su trouver les moyens adéquats pour contrer la pénétration de ce pays par la sphère anglo-américaine.

 

Ces opérations empreintes d'obstination et de maladresse, approuvées par le chef de l'Etat, ont donc ajouté du malheur au malheur.Cry

 

Nos concurrents ont su et savent se servir de ces évènements pour tenter d'affaiblir les positions françaises en Afrique.

 

Veuillez m’excuser pour ce hors-sujet…

Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 28 Mar 2008 à 10:59
La gazette d'@rrêt sur images, n° 12

Evidemment, chacun sympathise, à juste titre, avec la cause tibetaine, incarnée par le Dalai lama. Et l'équipe d'@rrêt sur images, comme tout le monde. Mais tout de même ! Nous nous sommes beaucoup intéressés au Tibet, cette semaine. Pour une raison simple, qui nous a intrigués : les journaux télévisés nous ont essentiellement parlé de la répression chinoise, tandis que les témoignages de touristes, sur place, faisaient état de lynchages, parfois très violents, de commerçants chinois par des manifestants tibetains déchainés.

Au delà des rares images que laisse filtrer la censure, que se passe-t-il vraiment au Tibet ? Le Dalai lama est-il débordé ? La sympathie que l'on éprouve pour la cause tibetaine doit-elle conduire les journalistes à filtrer les témoignages dont ils disposent ? Et au-delà, de quelle nature est vraiment l'occupation chinoise au Tibet ?

Vous devez voir notre plateau, cette semaine. Parce qu'il rassemble le fondateur d'un nouveau média (Pierre Haski, de Rue 89), et un journaliste d'un média traditionnel (Roland Nussbaum, de France 3). Et aussi, parce que vous y découvrirez aussi comment un simple touriste blogueur, en quelques lignes, peut informer plus efficacement que de puissantes chaines de télévision.

Les meilleurs moments de ce plateau sont ici (1). Et si vous voulez vous abonner à @rrêt sur images, c'est là (2).

Daniel Schneidermann

Certains clients de courrier électronique bloquent l'accès direct aux liens. Aussi, vous trouverez ci dessous et en clair l'ensemble des adresses web de ce présent message :
(1)
http://www.dailymotion.com/video/x4skcs_crise-au-tibet-p-haski-rue-89-et-r_news
(2) http://www.arretsurimages.net/abonnements.php
Haut de la page
Arés allez vers le bas
Camarade assidu
Camarade assidu
Avatar

Depuis le: 03 Mar 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 588
  Citer Arés Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 03 Apr 2008 à 08:11
TIBET : Enquête sur une photo manipulée
MICHEL COLLON

Regardez bien cette photo « Soldats chinois déguisés en moines », que vous avez sans doute reçue ou recevrez bientôt. Elle circule beaucoup sur le Net, avec le commentaire : « Londres - 20 mars - Le GCHQ, l'agence gouvernementale de communications qui surveille électroniquement la moitié du monde depuis l'espace, a confirmé l'accusation du Dalaï Lama, selon laquelle l'Armée Populaire de Libération chinoise, déguisée en moines, a provoqué les émeutes qui ont tué ou blessé des centaines de Tibétains... »
La photo accusatrice

Cette photo est censée le prouver, et elle a donc indigné beaucoup de gens. Maintenant, regardez attentivement cette photo, et jouons au jeu des sept erreurs...

Les 7 erreurs...
1. Avez-vous déjà vu une « photo - satellite » prise avec un tel angle de vue ?
2. On nous dit que les soldats se déguisent en moines pour jouer les agents provocateurs. Sont-ils assez stupides pour mener une telle opération secrète en pleine rue ?
3. On nous dit que la photo est récente, juste avant les événements. Qu'est-ce qui le prouve ?
4. J'ai interrogé un ami connaissant le Tibet. Il dit que cette photo ne peut avoir été prise ce 14 mars, sous un soleil printanier, car le printemps n'est arrivé que le 21 mars cette année au Tibet.
5. Il me dit aussi que les toits des vélo - taxis de Lhassa ont changé de couleur à partir de 2005.
6. Il dit également que ces uniformes des policiers ne sont plus utilisés depuis longtemps.
7. Il fallait donc mener une petite enquête qui nous a fait découvrir une toute autre version...

Mais alors d'où vient-elle ?
En réalité, la photo date de 2003. Lors du tournage d'un film, les moines ont refusé de jouer les figurants. Ce sont donc des soldats qui en ont été chargés, et ils reçoivent ici leurs uniformes de figurants. Pratique courante là-bas, semble-t-il. En tout cas, rien à voir avec les récentes images TV montrant des moines exercer des violences et détruire des magasins à Lhassa.
Bon, ça semblait tellement gros qu'il fallait quand même vérifier. Eh bien, en fait, vous pouvez trouver confirmation sur... le site pro-indépendantiste qui diffuse la photo 'accusatrice' :
http://buddhism.kalachakranet.org/chinese-orchestrating-riots-tibet.htm

La photo y est sous-titrée : This is not an uncommon 'tactical move' from the Chinese government, as could be seen on the back-cover of the 2003 annual TCHRD Report
This photo was apparently made when monks refused to play as actors in a movie, so soldiers were ordered to put on robes. (Ceci n'est pas un 'mouvement tactique' inhabituel de la part du gouvernement chinois, comme on peut le voir sur la couverture arrière du rapport 2003 du Tibetan Centre for Human Rights and Democracy. Cette photo semble avoir été prise lorsque des moines ont refusé de jouer dans un film, de sorte que des soldats ont reçu instruction de porter ces robes.)
Interrogé sur cette manipulation, le webmaster du site a répondu qu'il a quand même associé la photo au texte accusant les Chinois « afin de montrer le genre de leurres que les Chinois ont utilisé dans les émeutes récentes ». Chacun appréciera cette déontologie journalistique.
Ensuite, toutes sortes de groupements ont purement et simplement supprimé ce commentaire pour faire croire que la photo était récente et qu'il s'agissait d'une conspiration de l'armée chinoise. Depuis, la photo fait le tour du monde...

"Photos - satellites" ? Ce n'est pas la première fois...
1. Ce n'est pas la première fois qu'on prétend nous démontrer la vérité avec des photos - satellites. En 1990, les Etats-Unis ont prétendu disposer de photos - satellites (qu'ils n'ont jamais montrées) « prouvant » que Saddam Hussein allait envahir l'Arabie Saoudite. Ce truc de diabolisation a joué un grand rôle pour manipuler l'opinion. J'ai analysé ce médiamensonge dans mon livre Attention, médias ! (page 21)
2. En 2003, les Etats-Unis ont diffusé des photos - satellites « prouvant » que l'Irak possédait des armes de destruction massive.
3. Plus récemment, ils ont récidivé contre l'Iran (taisant le fait qu'Israël possède deux cents têtes nucléaires illégales).

Une image peut-elle mentir ?
C'est donc le moment de rappeler qu'on peut mentir avec des images. Sans parler des techniques graphiques actuelles, de grands cinéastes comme Chris Marker ont brillamment démontré comment un commentaire peut faire dire n'importe quoi à une image et sembler crédible. En fait, l'image elle-même ne nous dit pas :
1. Quand et où elle a été prise.
2. Ce qu'elle montre vraiment.
3. Ce qu'elle cache (à côté, avant, après...)

Tous, nous nous sommes déjà fait piéger par de telles images dans le passé. Certes, chacun se fera son opinion sur la question du Tibet en essayant de vérifier les deux versions, en étudiant les intérêts en jeu des deux côtés, notamment de George Bush que le Dalaï Lama admire tant. Mais en tout cas nous avons droit à une info non manipulée. Nous suggérons aux personnes qui ont diffusé cette image de diffuser aussi le rectificatif. Merci pour votre attention.

MICHEL COLLON

POUR SUIVRE :
TIBET : Signerez-vous la pétition de Monsieur Rockefeller (Exxon) ?


D'autres articles Tibet sur
www.michelcollon.info

PS. Nous nous permettrons de rediffuser ce message (sans photo) pour les personnes qui ne peuvent recevoir des photos attachées. Nos excuses d'avance pour cette répétition. (MC)
  createCheckbox("msg_read_form", "msgId", LABEL_MARK_UNREAD, "msgid1", false, "markUnread(document.msg_read_form.FOLDER.value,document.msg_read_form.IDMSG.value,'msg_read_form' ,'msgId' ,'msgid1')", 14);
Tiocfaidh Ar La - Notre Jour Viendra

       www.jrcf.org
Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 03 Apr 2008 à 09:18
J'ai entendu parler de cette photo ce matin à la radio et je m'apprêtais à poster le message de Michel Collon, merci à la réactivité d'Arés qui m'a précédé.
 

 

Haut de la page
KGB Shpion allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: Suisse
Status actuel: Inactif
Messages: 1423
  Citer KGB Shpion Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 03 Apr 2008 à 17:27
Et puis, pourquoi la Chine aurait-elle été assez conne pour organiser ces émeutes?
Je ne vois pas l'intérêt... En fait, il n'y en a aucun, puisque tout ce qui se passe maintenant est strictement contraire à ses intérêts!
Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 08 Apr 2008 à 14:47
Cuba condena campaña para minar confianza en China
[...]En opinión del titular del COC, es lamentable el papel asumido por algunas Ongs y otras instituciones, personalidades y medios de prensa al sumarse a una campaña contra China e incluso alentar un pretendido boicot, en busca de objetivos ajenos al olimpismo y que afectan fundamentalmente a los atletas.

Esos mismos que pretenden vulnerar los más sagrados anhelos de los atletas, que constituyen el sujeto principal de los Juegos Olímpicos, son los que guardan silencio cómplice frente a repudiables actos de que hoy son víctimas muchos pueblos del mundo.

Son, precisó, los que inventan supuestas amenazas para rehuir de las verdaderas amenazas que enfrenta la humanidad, sentenció.

No se puede permitir que se pretenda imponer al movimiento olímpico y a la comunidad internacional la ley de la selva, manifestó Fernández antes del inicio de las sesiones de la XVI Asamblea General de Comités Olímpicos Nacionales.
 
 
Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 08 Apr 2008 à 21:04
http://www.jean-luc-melenchon.fr/?p=585
 
Pour le reste, ça reste un gars du p"s".
 
Lire les commentaires... Il y en a beaucoup.... Parole bridée ailleurs... Mais bon, il y a à prendre et à laisser...
 
PS: Arès, ton post sur Michel Collon est écrit beaucoup trop gros. ça fait mal aux yeux.Shocked


Edité par 1917 - 08 Apr 2008 à 21:11
Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 09 Apr 2008 à 09:53

Très bonne lecture :

« L’exaspération sociale est le ressort du mouvement au Tibet »

Entretien avec Élisabeth Maertens, auteur d’une Histoire du bouddhisme tibétain. La compassion des puissants.

Élisabeth Martens renvoie un autre éclairage de ce qui se joue depuis plusieurs centaines d’années sur le Toit du monde.

Comment êtes-vous venue à la Chine et au Tibet ?

Élisabeth Martens. Je suis partie durant trois ans en Chine, de 1988 à 1991 après des études de biologie en Belgique, pour me spécialiser en médecine traditionnelle chinoise. J’ai voyagé dans le pays et au Gansu et j’ai été interpellée par la culture et le bouddhisme tibétains au grand monastère de Labulang si différents de la culture chinoise des Han. Je suis retournée régulièrement au Tibet et dans les régions voisines où vivent des communautés tibétaines, Sichuan, Gansu, Qinghai et Yunnan. La dernière fois, en été 2007.

Qu’est ce qui vous a amené à avoir aujourd’hui un discours qui porte un autre regard sur la question tibétaine telle qu’elle est présentée en Occident ?

Élisabeth Martens. Quand je suis revenue en Europe, on parlait énormément du bouddhisme tibétain parce que le dalaï-lama avait reçu le prix Nobel de la paix en 1989. J’ai été touchée de la différence entre ce qui se disait ici et ce que j’avais vécu. Il y avait et c’est toujours le cas un discours du « politiquement correct » sur le Tibet qui fait fi des sources historiques de ce conflit. Il n’est pas facile de faire entendre une autre voix. C’est comme s’il y avait deux camps qui s’affrontent. Je n’ai pas envie d’être considérée comme appartenant à l’un ou l’autre. Je ne suis pas plus prochinoise que protibétaine. Mais les événements actuels forcent à une réflexion pour sortir de cette confrontation caricaturale dans un débat biaisé.

Depuis des siècles, le Tibet est un enjeu entre les différentes puissances régionales puis mondiales. Quel est le contenu de cette dimension politique ?

Élisabeth Martens. Au XIIIe siècle, le Tibet est annexé à la Chine par les Mongols, et au XVIIIe les Mandchous ont divisé leur empire chinois en 18 provinces, dont la province tibétaine. Fin du XIXe, l’empire britannique envahit le Tibet et y installe ses comptoirs de commerce. Le dalaï-lama de l’époque, prédécesseur de l’actuel, voit dans l’occupation anglaise du Tibet une opportunité pour revendiquer l’indépendance. Or la Chine du début du XXe est soumise à un dépeçage mené par les pays occidentaux. Épisode toujours vivant dans la mémoire chinoise et la République reste inflexible. En 1949, avec l’avènement de la République populaire, le gouvernement de Pékin réaffirme les frontières chinoises. Dès 1956, une rébellion armée est organisée dans plusieurs monastères tibétains Cette rébellion armée est dès ces débuts soutenue financièrement et logistiquement par la CIA. Un rapport de l’Office des affaires étrangères américain de l’époque est explicite : « Le Tibet devient stratégiquement et idéologiquement important. Puisque l’indépendance du Tibet peut servir la lutte contre le communisme, il est de notre intérêt de le reconnaître comme indépendant. (…) Toutefois, ce n’est pas le Tibet qui nous intéresse, c’est l’attitude que nous devons adopter vis-à-vis de la Chine. » Les émeutes qui ont eu lieu ce mois de mars 2008 doivent être analysées dans un contexte économique en tout premier lieu mais sans oublier que le Tibet reste un des terrains de combat entre les États-Unis et la Chine, depuis longtemps.

Certains Tibétains réclament l’indépendance, d’autres l’autonomie. Quel est le rapport de force au sein du mouvement ?

Élisabeth Martens. Au sein de la communauté tibétaine en exil, une scission est de plus en plus évidente : d’une part, il y a les modérés, dont le dalaï-lama, qui parle « d’autonomie poussée ». C’est une fraction majoritaire au sein du gouvernement en exil, et il y a les radicaux qui exigent une indépendance totale. Jusqu’à présent la demande d’indépendance a été sans suite : ni les Nations unies ni aucun pays n’ont jamais reconnu le Tibet comme État indépendant.

On a parlé de génocide du peuple tibétain, qu’en est-il ?

Élisabeth Martens. Après la révolte de 1959, les autorités du bouddhisme tibétain en exil ont avancé le chiffre de 1,2 million de morts. Plusieurs études démographiques ont démontré par la suite qu’il y avait eu manipulation. Patrick French, ex-directeur de Free Tibet, a été vérifier sur place, à Dharamsala. Après avoir compulsé longuement les documents « officiels » qui ont servi à avancer ce nombre, il s’est rendu compte de la falsification et a démissionné de ses fonctions. Il raconte cet épisode dans son livre Tibet, Tibet.

Vous réfutez l’opposition ethnique des émeutes et mettez l’accent sur une colère sociale ?

Élisabeth Martens. Si les manifestations ont été aussi fortes c’est qu’elles étaient aussi nourries par l’exaspération économique et sociale qui est le ressort interne du mouvement. Beaucoup de Tibétains en majorité des jeunes sont des laissés-pour-compte des avancées économiques de la Chine. Comme partout dans le pays, les inégalités se font de plus en plus criantes. Mais il y a une spécificité du Tibet. Beaucoup de Chinois han et hui (musulmans) viennent s’y installer pour travailler et surtout y gagner de l’argent. Ceux qui profitent du gros des énormes investissements que le gouvernement central injecte dans la province. Beaucoup de jeunes Tibétains sont chômeurs. Ils manquent d’instruction et de qualification. Ils viennent de la campagne et ont juste suivi l’école primaire. Les Han qui viennent travailler au Tibet sont des techniciens qualifiés, des universitaires ou des cadres, et bien sûr des commerçants. Amener les Tibétains à se former serait un moyen de diminuer l’inégalité sociale. Il ne s’agit pas du seul développement économique du Tibet mais aussi du développement social des Tibétains.

Entretien réalisé par Dominique Bari

Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 10 Apr 2008 à 10:15
 
 
 

LE BOUDDHISME TIBETAIN PAR L’IMAGE

La photo qui suit a été prise au cours d’une récente manifestation anti-chinoise à New Delhi et diffusée par l’agence de presse italienne ANSA.

Le (ou « la » selon les sources) svastika, terme sanscrit et vieux symbole bouddhiste, déjà utilisé par les Chevaliers teutoniques a été adopté par le parti nazi dés 1920. Celui-ci y voyait le symbole de la supériorité raciale des aryens.

Il est couramment, et depuis des siècles, utilisé dans l’architecture et la décoration asiatique et il évidemment ridicule de considérer tous ceux qui l’ont utilisé ou l’utilisent en Asie comme des nazis ou des pronazis.

Cependant il est notable que sur cette photo d’une manifestation inscrite dans une campagne médiatique mondiale, les coloris (noir, blanc et rouge) le tracé et le sens – le svastika peut « tourner » à droite ou à gauche, sont conformes au choix des nazis. De plus ceux qui l’utilisent aujourd’hui ne peuvent ignorer la charge négative indélébile dont les nazis l’ont chargé.

En 1939, Hitler envoya une mission au Tibet pour glorifier la race aryenne supérieure dont les tibétains auraient été, à l’égal des allemands, les représentants les plus éminents. Le gouvernement chinois de l’époque engagé, avec les communistes chinois, dans une guerre mortelle avec les fascistes japonais qui vit périr 12 millions de chinois avait d’autres préoccupations et laissa faire.

La manipulation de ces symboles très chargés d’histoire ne peut pas être innocente et la diabolisation par un Occident en crise de la République Populaire de Chine évoque celle de l’URSS dans les années 30.

Nous voilà prévenus !

http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6389

Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 10 Apr 2008 à 17:02
Une contribution du philosophe marxisme italien Dominico Losurdo, datant de 2003, long mais bon :
 
Haut de la page
 Répondre Répondre Page  <12345 15>

Aller au Forum Permissions du forum allez vers le bas

Powered by Flex Design® version v8m6r15
Copyright © 2001-2011 Flex Design

Cette page a été affichée en 0,602 secondes.