Forum Unité Communiste Page d'accueil
  Sujets actifs Sujets actifs
  FAQ FAQ  Rechercher dans le Forum   Calendrier   Inscription Inscription  Connexion Connexion
Accueil Forum Accueil Forum > Pour s'informer, notre sélection d'articles > International

Russie

 Répondre Répondre
Auteur
Message
  Sujet Recherche Sujet Recherche  Options des sujets Options des sujets
Ecnaroui allez vers le bas
Moderateur
Moderateur
Avatar

Depuis le: 28 Feb 2009
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 657
  Citer Ecnaroui Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Sujet: Russie
    Envoyé : 08 Aug 2014 à 23:21

Le grand terrain de Vladimir

Pendant plus de deux décennies, un regroupement de propriétaires étrangers et agressifs :

• a trahi ses engagements et a progressivement déplacé vers mon grand terrain une puissante organisation armée, qui avait comme vocation première de détruire le propriétaire précédent (un communiste vieillissant et incapable de gérer son foyer comme un bon père de famille) ;

• a utilisé ses influents relais financiers – une fois ce vieux communiste exproprié de ce grand terrain – pour piller notre patrimoine, diviser sa valeur par deux en quelques années, et aider une poignée d’hommes d’affaires sans scrupules à s’emparer des richesses de ma famille et de mes locataires (qui s’appauvrissaient encore malgré le départ forcé de ce vieux communiste indésirable) ;

• a assassiné, exproprié ou enfermé – parfois même sans l’aval de l’autorité compétente – les propriétaires moyen-orientaux, centre-asiatiques ou est-européens qui se montraient amicaux envers moi. Ce regroupement agressif invoquait alors des motifs humanitaires ou sécuritaires pour soutenir ses interventions, tout en détruisant et en pillant les logements et les terrains de mes camarades (ce qui a engendré de lourdes pertes humaines chez leurs familles et leurs locataires) ;

• menace de déployer chez les voisins qui me sont hostiles des armes «défensives», qui neutraliseraient mes capacités de dissuader à la fois les agresseurs et les cambrioleurs potentiels – un « bouclier » prétendument dirigé contre mon ami perse, lui aussi ouvertement ciblé par ce même regroupement de propriétaires étrangers et agressifs ;

• a délogé de force les voisins qui m’étaient amicaux pour y installer ses propres amis qui me sont hostiles, allant jusqu’à se liguer avec des ultra-nationalistes et des néonazis pour y parvenir – alors que mes ennemis ici désignés invoquent continuellement leur rejet du racisme et de l’antisémitisme. Bien qu’étant officiellement en guerre contre le terrorisme ayant frappé leurs terrains et leurs locataires, ils ont soutenu des réseaux jihadistes pour combattre certains camarades moyen-orientaux, centre-asiatiques ou est-européens. J’ai des raisons de croire que je pourrais être le prochain ;

• m’a accusé de violer le Droit alors qu’il ne le respecte qu’exceptionnellement, puisque j’ai récupéré sans effusions de sang une petite péninsule ayant appartenu à ma famille pendant plusieurs siècles. En effet – légitimement inquiet du nouveau voisin qui m’a été imposé –, j’ai décidé de rattacher à notre patrimoine cette terre qui nous offre un accès à la Méditerranée et à une mer riche en hydrocarbures (tout en m’assurant de la quasi-unanimité de mes nouveaux locataires dans leur volonté de rejoindre notre propriété commune) ;

• me décrit comme un agresseur soutenant dans mon voisinage immédiat des locataires hostiles à leur nouveau propriétaire – qui leur a été imposé par ce regroupement agressif. Parallèlement, la presse qui lui est loyale évoque timidement le fait qu’un nombre démesuré de ces locataires fuient leur nouveau propriétaire qui les martyrise indistinctement – y compris s’ils ne sont pas partie prenante à ces hostilités ;

• m’accuse de complicité de meurtre après un terrible crash d’avion, mais sans montrer de preuves et avant même que l’enquête officielle ne soit lancée – amplifiant dangereusement les tensions entre propriétaires, et ce bien au-delà de nos voisinages respectifs ;

• me diffame continuellement dans ses propres journaux, en me présentant comme un voisin froid et tyrannique, dénué d’humanité et de loyauté envers sa famille, ses amis et ses locataires. Pourtant, ces derniers sont plus de 87 % à approuver mon action en tant que propriétaire – les individus qui m’attaquent étant rarement soutenus par une réelle majorité (je songe à François, Barack, David et bien d’autres...) ;

• m’empêche illégalement de commercer, d’échanger et de développer mon grand terrain en sanctionnant mes proches, mes locataires et les propriétaires qui me sont amicaux – ce qui revient à m’attaquer directement. En revanche, ce regroupement qui se montre si hostile envers moi assure la couverture diplomatique, le soutien militaire et l’impunité juridique d’un voleur de terrains raciste et ségrégationniste – qui justifie le massacre de plusieurs centaines d’enfants en invoquant la lutte contre le terrorisme.

Dans ce contexte, devrais-je m’excuser, accepter leurs sanctions et leurs manœuvres hostiles, puis leur donner tout ce que j’ai patiemment construit sur des ruines, pour finalement disparaître sans gloire – comme ce vieux communiste qui m’a précédé sur ce grand terrain ?

Maxime Chaix

SOURCE

La libération de l’homme de l’homme est si impérieuse qu’on ne doit pas la laisser à ceux qui n’ont qu’un seul et unique crédo l’exploitation de l’homme par l’homme.
Haut de la page
 Répondre Répondre

Aller au Forum Permissions du forum allez vers le bas

Powered by Flex Design® version v8m6r15
Copyright © 2001-2011 Flex Design

Cette page a été affichée en 0,234 secondes.