Forum Unité Communiste Page d'accueil
  Sujets actifs Sujets actifs
  FAQ FAQ  Rechercher dans le Forum   Calendrier   Inscription Inscription  Connexion Connexion
Accueil Forum Accueil Forum > Pour s'informer, notre sélection d'articles > International

Corée du nord

 Répondre Répondre Page  <12345 11>
Auteur
Message
  Sujet Recherche Sujet Recherche  Options des sujets Options des sujets
Peek-A-Boo allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier
Avatar

Depuis le: 01 Oct 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 44
  Citer Peek-A-Boo Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 04 Oct 2007 à 21:00


CORÉE DU NORD
Réunion historique des deux pays ennemis
Le leader nord-coréen, Kim Jong Il, a accueili mardi le Président sud-coréen, Roh Moo-hyun, dans le cadre du deuxième sommet de l'histoire entre ces deux pays. Car la Corée est coupée en deux depuis la guerre de 1950-1953. Le Nord était alors soutenu par l'URSS, le Sud par les États-Unis. La Corée du Nord est l'une des dernières dictatures communistes au monde.
    

Edité par Peek-A-Boo - 04 Oct 2007 à 21:01
Haut de la page
Peek-A-Boo allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier
Avatar

Depuis le: 01 Oct 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 44
  Citer Peek-A-Boo Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 06 Oct 2007 à 16:40


CORÉE DU NORD
Démantèlement nucléaire
La Corée du Nord s'est engagée mercredi à démanteler les installations de son principal site nucléaire et à fournir une liste complète de son programme atomique avant 2008. Des négociations avec la communauté internationale étaient en cours depuis 2003. La Corée du Nord recevra en échange une aidé énergétique équivalant à un million de tonnes de fioul. Les États-Unis devraient aussi retirer le pays de leur liste noire des États terroristes.
    
Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 07 Oct 2007 à 02:29
Les terroristes sont biens les américains. Ils continuent de sévir en Amérique du sud et en Irak. Les coréens du sud et du Nord voulaient le communisme en 50 et quelques. Les Etats-Unis sont venus tout raser. 3 millions de morts au bas mot.
 
Ce genre de brèves pro capitalistes ne vaut pas un radis.
 
Pour ceux qui veulent visiter la Corée du Nord:
 
Haut de la page
Peek-A-Boo allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier
Avatar

Depuis le: 01 Oct 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 44
  Citer Peek-A-Boo Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 07 Oct 2007 à 16:53


CORÉE DU NORD-CORÉE DU SUD
LES DEUX FRÈRES ENNEMIS SE PRÉPARENT À LA... PAIX

LES FAITS
Jeudi, le sommet entre la Corée du Sud et la Corée du Nord s'est achevé par la signature d'un accord inattendu. Les deux pays, encore officiellement en guerre, se sont engagés à oeuvrer en faveur d'un traité de paix. Le texte remplacera l'armistice en vigueur depuis 54 ans.

HISTORIQUE
La partition du pays date de la guerre de Corée (1950-1953). Les hostilités entre les deux camps sont simplement suspendues. Séparés par une frontière hyper-protégé, le Nord et le Sud ont pris des chemins opposés. La Corée du Nord est une dictature communiste qui déclare posséder l'arme nucléaire mais est touchée par la famine. Sa voisine du Sud, alliée des États-Unis, est un pays à la pointe de la modernité. Kim Kong-il, 65 ans, a hérité du pouvoir en 1994 à la mort de son père, Kim Il-sung, fondateur de la Corée du Nord. Cette dynastie de dictateurs est l'objet d'une culte de la personnalité, alimenté par la construction de monuments, l'organisation de défilés, la diffusion d'une biographie fantaisiste... Selon une agence de presse sud-coréenne, Kim Jong-il prépare ses fils à sa succession.
Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 07 Oct 2007 à 18:43
Les dictatures capitalistes fondées sur la surconsommation ont détruit les républiques pacifiques soviétiques. Seules les états forts ont pu résister à l'envahisseur. N'oublions pas que depuis la chute de l'URSS, les coréens du Nord connaissent un blocus économique qui les prive de ressources énergétiques.
Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 19 Nov 2007 à 12:04

Les pays du Matin-Calme misent sur une bonne entente

Péninsule coréenne . En visite à Séoul, le premier ministre nord-coréen décide avec son homologue l’ouverture d’une liaison ferroviaire régulière de fret.

Le rapprochement se confirme entre les deux Corées avec la visite à Séoul, entamée mercredi, du premier ministre du Nord, Kim Jong-il. Premier séjour en 15 ans d’un responsable nord-coréen de ce niveau dans la capitale du Sud. La dernière rencontre remontant à 1992 où les négociations avaient permis de signer un accord de cessez-le-feu, de non-agression et de coopération Nord-Sud. Elles avaient été par la suite suspendues par Pyongyang en signe de protestation contre les exercices militaires américano-sud-coréens.

La paix et L’économie pour commencer

Officiellement, les entretiens entre Kim et son homologue Han Duck-soo portent sur des projets de coopération économique mis en chantier lors du sommet de Pyongyang début octobre. Les deux chefs d’État, le Nord-Coréen Kim Jong-il et le président sud-coréen Roh Moo-hyun, y avaient signé une déclaration commune « visant à promouvoir paix et prospérité économique » dans la péninsule et au renforcement de la confiance entre les deux pays. « Nous ferons au mieux pour que ces discussions soient constructives et donnent de l’espoir aux citoyens sud-coréens comme au peuple nord-coréen », réitérait Lee Jae-joung, ministre sud-coréen en charge de la réunification à l’arrivée de Kim Jong-il. Les deux Corées avaient décidé de s’associer pour construire un chantier naval dans la ville portuaire de Nampo, au sud-ouest de Pyongyang, et d’ouvrir une liaison ferroviaire destinée au fret entre les deux pays. La mise en place d’ici la fin de l’année de cette liaison, la première traversant la ligne de démarcation depuis plus d’un demi-siècle, a été décidée hier entre les premiers ministres. Séoul était particulièrement intéressé par ce projet, qui lui permettra d’envoyer des marchandises vers le parc industriel nord-coréen de Kaesong, où 22 entreprises du Sud emploient 13 000 ouvriers du Nord pour produire des biens destinés à l’exportation.

Cette nouvelle rencontre à haut niveau entre représentants des deux Corées semble clore la crise sur le nucléaire nord-coréen déclenchée en 2002 par Washington qui dénonçait un processus d’armement atomique nord-coréen. Un affrontement de cinq ans qui a fragilisé la région et divisé les États asiatiques voisins sur les sanctions à prendre à l’égard de Pyongyang après l’explosion de sa première bombe nucléaire il y a un an.

des négociations avec washington

Depuis la signature d’un accord le 13 février à Pékin, à l’occasion de négociations marathon à six pays (les deux Corées, la Chine, les États-Unis, le Japon et la Russie), la Corée du Nord s’est engagée à désactiver, d’ici au 31 décembre, ses installations de Yongbyon et à fournir une liste complète de ses programmes avant un démantèlement complet prévu à partir de l’année prochaine, en échange d’une aide énergétique. Des experts américains ont débuté le 5 novembre la première phase du processus. « Ils nous ont montré certaines choses, et nous les examinons », déclarait vendredi un haut responsable américain, cité par le Washington Post sous le sceau de l’anonymat. Pyongyang espère non seulement la levée des sanctions mais aussi l’ouverture de négociations directes bilatérales avec Washington. Pour l’instant, l’administration Bush ne donne pas suite à ces voeux.

Dominique Bari 16/11/2007

Haut de la page
T 34 allez vers le bas
Administrateur
Administrateur
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 34611
  Citer T 34 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 17 Feb 2008 à 02:29
Incroyable mais vrai. Le gouvernement des États-Unis vient d'autoriser un orchestre de 250 musiciens, l'orchestre philharmonique de New York, à donner un concert en Corée du Nord.
 
La suite :
Patria socialismo o muerte

Quand vous dites l'Amérique vous pensez aux U$A, ça c'est la vieille Amérique. Moi je pense à la nouvelle Amérique: Cuba, Vénézuela, Bolivie, etc ☭ ★
Haut de la page
CIoud allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier
Avatar

Depuis le: 29 Sep 2007
Status actuel: Inactif
Messages: 174
  Citer CIoud Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 25 Apr 2008 à 20:08

Nucléaire : la Corée du Nord aurait aidé la Syrie

NOUVELOBS.COM | 25.04.2008 | 12:57

Alors que Washington accuse Pyongyang d'avoir soutenu un programme nucléaire secret syrien, le président de l'AIEA a quant à lui rappelé à l'ordre toutes les parties, y compris les Etats-Unis, pour ne pas l'avoir informé "à temps".

Image%20non%20datée,%20diffusée%20par%20la%20CIA%20jeudi%2024%20avril,%20d’un%20réacteur%20syrien%20%28AP%29

Image non datée, diffusée par la CIA jeudi 24 avril, d’un réacteur syrien (AP)

Le directeur général de L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Mohamed ElBaradei a regretté, vendredi 25 avril, de ne pas avoir été informé "à temps" des accusations américaines, selon lesquelles la Syrie aurait construit un réacteur nucléaire avec l'aide de la Corée du Nord.
"Le directeur général déplore que l'information (sur ces allégations) n'ait pas été fournie à l'Agence à temps, conformément aux responsabilités de l'Agence dans le cadre du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), afin de lui permettre de vérifier la véracité de ces informations et d'établir les faits", a souligné l'AIEA.
Mohamed ElBaradei a rappelé ses obligations à le Syrie et aux Etats-Unis : il a demandé au premier d'avertir l'agence de tout projet ou construction d'installation nucléaire, et aux seconds de l'informer dans les temps afin que l’AIEA puisse faire son travail d'enquête.
Le directeur de l’AIEA a également critiqué "l'utilisation unilatérale de la force par Isarël", dans cette affaire ce qui "compromet le processus de vérification qui est au coeur même du régime de non-prolifération".

Washington accuse la Corée du Nord

Washington a exigé jeudi soir que la Syrie fasse "toute la lumière" sur l'aide nucléaire reçue de la Corée du Nord. Sept mois après le bombardement d'un réacteur nucléaire par Israël en Syrie, la Maison Blanche est sortie de son silence et a affirmé que la Corée du Nord avait soutenu un programme nucléaire secret de la Syrie et que la centrale détruite ne poursuivait pas des "objectifs pacifiques".
Selon la Maison Blanche, la collaboration secrète de la Corée du Nord avec la Syrie sur un projet de réacteur nucléaire est "un élément dangereux et potentiellement déstabilisateur pour le monde" qui conforte les doutes sur les intentions réelles de Pyongyang soupçonnée de ne pas vouloir faire toute la lumière sur ses activités nucléaires, contrairement à ses engagements.

Pourparlers

Ces révélations pourraient saper les négociations à six en cours pour tenter de sortir de l'impasse sur le dossier du nucléaire avec la Corée du Nord. La Maison Blanche a publié un communiqué de deux pages suite aux détails dont les parlementaires du Congrès ont eu connaissance concernant le réacteur incriminé. Selon la Maison Blanche, l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) a également été informée d'éléments inquiétants par les services de renseignements américains.
Les Etats-Unis ont cependant affirmé qu'ils restaient engagés dans les pourparlers de négociations sur le nucléaire nord-coréen.
L'administration américaine a affirmé qu'après la destruction du réacteur, la Syrie avait essayé de dissimuler toute preuve de son existence.
"Cette tentative d'étouffer la vérité n'a fait que renforcer notre conviction que ce réacteur n'était pas conçu pour se livrer à des activités pacifiques", a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche Dana Perino. "Le régime syrien doit faire toute la lumière sur ses activités nucléaires illicites", a-t-elle ajouté.

"Grande préoccupation internationale"

Il ne manquait que quelques semaines ou quelques mois au réacteur nucléaire syrien détruit par des avions israéliens pour être opérationnel, a affirmé à l'Associated Press un haut responsable américain, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat étant donné le caractère sensible du dossier.
La présence d'uranium, nécessaire pour alimenter le réacteur, n'a cependant pas pu être prouvée sur le site, dans l'est de la Syrie, le long de l'Euphrate. Selon le haut responsable américain, le réacteur était semblable dans sa conception au réacteur nord-coréen de Yongbyon, qui, par le passé, a produit de petites quantités de plutonium, matériau nécessaire à la fabrication de puissantes armes nucléaires.
Pour la Maison Blanche, l'aide nucléaire nord-coréenne à la Syrie est un motif de "grande préoccupation internationale".
"La construction de ce réacteur était un développement dangereux et potentiellement déstabilisateur pour la région et pour le monde", a déclaré Mme Perino dans un communiqué. "C'est d'autant plus vrai que cela a été dissimulé et accompli en violation de toutes les procédures destinées à rassurer le monde sur les intentions pacifiques des activités nucléaires."
"Les Etats-Unis appellent la communauté internationale à redoubler d'efforts pour en finir avec ces activités et pour empêcher la prolifération d'armes de destruction massives dans cette région instable". (avec AP et AFP)

Intox?
Haut de la page
RATM allez vers le bas
Nouvel arrivant
Nouvel arrivant
Avatar

Depuis le: 15 Apr 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 24
  Citer RATM Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 25 Apr 2008 à 20:53
Toujours pareil, les israëliens ont l'arme nucléaire depuis des années, personne ne dit rien, à commencer par l'AIEA. Lorsqu'un pays tente d'en parler à l'ONU, les USA mettent leur veto.
Et bien sûr si un pays de la région veut se doter ne serait-ce que d'une centrale, c'est, encore une fois, toujours pareil: les israëliens bombardent, et personne ne s'en étonne.
 
La Corée du Nord dispose d'un immense savoir faire, issu de l'ancienne coopération avec l'URSS, puis avec la Chine, dispose de la bombe A grâce au Pakistan... et a le droit d'aider qui elle veut. En particulier un pays ami et (plus ou moins) socialiste comme la Syrie. C'est incroyable que personne ne réagisse jamais face à de telles agressons d'Israël.
 
Croire en plus que le président nord-coréen veut détruire le monde aussi est faux, il a fait ses études en RDA, dispose d'une bonne connaissance des relations internationnales, et ne vient pas de nul part !!!
 
 
Haut de la page
Miracle allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier


Depuis le: 06 Jan 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 352
  Citer Miracle Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 26 Apr 2008 à 13:50
Message posté par 1917

Les terroristes sont biens les américains. Ils continuent de sévir en Amérique du sud et en Irak. Les coréens du sud et du Nord voulaient le communisme en 50 et quelques. Les Etats-Unis sont venus tout raser. 3 millions de morts au bas mot.
 
Ce genre de brèves pro capitalistes ne vaut pas un radis.
 
Pour ceux qui veulent visiter la Corée du Nord:
 
passionnant.
Quelqu'un sait s'il est possible de se rendre en Corée du Nord?
Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 26 Apr 2008 à 13:57

Pour Miracle: Le précédent responsable de Comac (section jeunesse du PTB) à Louvain La Neuve s'y était déjà rendu, grâce à l'association "Korea is one"

Voir leur site:
 
Haut de la page
Miracle allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier


Depuis le: 06 Jan 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 352
  Citer Miracle Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 27 Apr 2008 à 14:31
merci énormément.
Un voyage la bas serait très utile, et extremement enrichissant.
après faut que je trouve l'argent pour, mais sur une longue période ça doit être jouable.
Haut de la page
RATM allez vers le bas
Nouvel arrivant
Nouvel arrivant
Avatar

Depuis le: 15 Apr 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 24
  Citer RATM Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 28 Apr 2008 à 00:38
la KFA propose également des informations sur les voyages en Corée du Nord...
Le problème est que l'association se trouve en suisse, et les mails qu'ils envoient en allemand (en tout cas je pense que c'est de l'allemand).
Les membres suisses s'y rendent pour de nombreuses occasions (fête du soleil, etc...).
 
Haut de la page
Miracle allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier


Depuis le: 06 Jan 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 352
  Citer Miracle Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 30 Apr 2008 à 18:47
chopé sur un site suisse, CTV
Un voyagiste français propose des circuits à la découverte de la Corée du Nord

7 mai 2006 / Depuis avril dernier, un voyagiste français propose des circuits organisés par groupe de 10 personnes en Corée du Nord. CGTT voyages, spécialiste des séjours touristiques en Europe de l'Est, est le seul tour-opérateur français accrédité par les autorités nord-coréennes.

Le forfait de neuf jours coûte 2519€, il comprend les vols (Paris-Pékin et Pékin-Pyongyang), l'hébergement et la pension complète, les services de guides locaux francophones ainsi que les frais de visas chinois et nord-coréen. L'itinéraire prévoit la découverte de la capitale Pyongyang, Ryonggang, la Mer Jaune, Kaesong, les chutes de Pakyon, le temple de Kwanum et la petite station de Myohyangsan.

La Corée du Nord récemment ouverte au tourisme

Le tourisme est émergent en République démocratique populaire de Corée du Nord. Longtemps, cet Etat asiatique considéré comme l'une des dernières dictatures communistes du monde, a refusé les visiteurs étrangers et si aujourd'hui ses frontières s'ouvrent un peu, il n'est pas évident d'y séjourner.

Les conditions d'accueil sont souvent modestes pour ne pas dire précaires. Les touristes sont obligatoirement accompagnés d'un guide durant toute la durée de leur séjour et leur itinéraire est prévu à l'avance. Le visiteur doit s'y tenir.

Les touristes étrangers sont répartis dans les hôtels de la capitale en fonction de leur nationalité (tous les diplomates et journalistes séjournent à l'hôtel Koryo, le plus luxueux de Corée du Nord), leurs guides touristiques, choisis et formés par l'Etat, occupent la chambre voisine. Les citoyens nord-coréens n'ont pas le droit d'y entrer.

Partout, l'armée est omniprésente. Les soldats nord-coréens occupent les stations de train, de bus, les halls des hôtels et les boyaux du métro - le plus profond du monde.

Outre son aspect " bunker fermé au monde ", les touristes s'intéressent aussi à l'incroyable richesse culturelle de la Corée du Nord. Terre de grandes dynasties, elles y ont laissé de saisissants témoignages ; temples, tombeaux et forteresses qui s'épanouissent au cœur de paysages montagneux superbes.

Air Koryo, compagnie nationale nord-coréenne blacklistée par l'Union européenne

Les clients du tour-opérateur CGTT voyages sont acheminés de Pékin à Pyongyang aller-retour par la compagnie nationale nord-coréenne Air Koryo, qui figure sur la récente
Liste Noire des compagnies aériennes interdites de vol dans l'Union européenne et publiée en mars dernier.

Pourtant, il existe une alternative plus sûre. Depuis peu, la compagnie sud-coréenne " Asiana " se pose sur l'aéroport international de Pyongyang, consolidant ainsi le rapprochement entre les deux pays autrefois ennemis jurés - en 2008, le Sud et le Nord de la Corée présenteront une équipe commune aux Jeux olympiques de Pékin, sans parler de la récente ouverture de la zone économique de Kaesong, près de la ligne de démarcation Nord-Sud.

Séjours individuels possibles depuis la Suisse

Si en France CGTT est le seul voyagiste agréé, il est aussi possible de partir en couple avec le tour-opérateur suisse " Voyages et Culture " (Reisen un Kultur). L'agence propose un circuit de huit jours pour deux personnes en Corée du Nord (Pyongyang, Kaesong, Panmunjom, Mont Myohyang, Vallée de Manpok, Wonsan-Sijung et Mont Kumgang) au tarif forfaitaire de 2260 francs suisses.

Le forfait de ce voyagiste suisse ne comprend pas les vols internationaux. Le client doit lui-même réserver son vol pour Pyongyang. Il peut ainsi éviter la
compagnie blacklistée Air Koryo en organisant seul un transfert Pékin-Pyongyang par la route ou le bateau par exemple, ou en passant par Séoul avec la compagnie sud-coréenne " Asiana " (lire plus haut).
 
après j'ai pas envie de me taper des visites guidées moi...


Edité par Miracle - 30 Apr 2008 à 18:47
Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 02 May 2008 à 15:46
L'équipe commune coréenne au prochain JO, c'est génial !
Haut de la page
Miracle allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier


Depuis le: 06 Jan 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 352
  Citer Miracle Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 03 May 2008 à 02:04
c'était déja le cas aux précédents JO non?
Quels sont les intérets pour le pays a se réunifier? La RPDC ne risquerait elle pas d'y perdre ses acquis socialistes?
Haut de la page
Rep. Dem allez vers le bas
Moderateur
Moderateur
Avatar

Depuis le: 03 Oct 2007
Pays: România
Status actuel: Inactif
Messages: 938
  Citer Rep. Dem Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 03 May 2008 à 16:14
Message posté par Jef.

L'équipe commune coréenne au prochain JO, c'est génial !

En quoi c'est génial ?

Message posté par Miracle

Quels sont les intérets pour le pays a se réunifier? La RPDC ne risquerait elle pas d'y perdre ses acquis socialistes?

L'exemple passé de l'Allemagne (même si la situation coréenne n'a pas grand chose à voir avec l'Allemagne) laisse rien présager de bon concernant l'unification d'un pays socialiste et d'un pays capitaliste; Dans l'état actuel des choses, une unification se ferait sur des bases capitalistes qui ne sont pas souhaitable pour le Nord.
Haut de la page
Miracle allez vers le bas
Intervenant régulier
Intervenant régulier


Depuis le: 06 Jan 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 352
  Citer Miracle Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 03 May 2008 à 19:14
je suis bien evidemment d'accord avec le fait que pour le peuple Coréen, c'est une bonne chose de se sentir uni. Cependant, je redoute que les coréens du nord y perdent beaucoup dans l'histoire.
Un rapprochement pourquoi pas? de la a une unification...
Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 05 May 2008 à 09:25
Bon les copains pas de mésentente. Je trouve ça génial parceque ça fait avancer la paix, ça marginalise l'idée qu' est nécessaire la présence militaire US en corée du sud (la présence la plus importante au monde après l'Irak !). Et je pense que tout se qui peut faire rompre l'isolement de la Corée du Nord est bon pour son économie et son peuple.
Haut de la page
Rep. Dem allez vers le bas
Moderateur
Moderateur
Avatar

Depuis le: 03 Oct 2007
Pays: România
Status actuel: Inactif
Messages: 938
  Citer Rep. Dem Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 05 May 2008 à 11:55
C'est pas faux, j'avais pas vu le problème sous cet angle.
Haut de la page
 Répondre Répondre Page  <12345 11>

Aller au Forum Permissions du forum allez vers le bas

Powered by Flex Design® version v8m6r15
Copyright © 2001-2011 Flex Design

Cette page a été affichée en 5,070 secondes.