Forum Unité Communiste Page d'accueil
  Sujets actifs Sujets actifs
  FAQ FAQ  Rechercher dans le Forum   Calendrier   Inscription Inscription  Connexion Connexion
Accueil Forum Accueil Forum > Pour s'informer, notre sélection d'articles > France

Les sans papiers en France

 Répondre Répondre Page  <1234 26>
Auteur
Message
  Sujet Recherche Sujet Recherche  Options des sujets Options des sujets
T 34 allez vers le bas
Administrateur
Administrateur
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 34611
  Citer T 34 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 21 Dec 2008 à 22:42

Patria socialismo o muerte

Quand vous dites l'Amérique vous pensez aux U$A, ça c'est la vieille Amérique. Moi je pense à la nouvelle Amérique: Cuba, Vénézuela, Bolivie, etc ☭ ★
Haut de la page
T 34 allez vers le bas
Administrateur
Administrateur
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 34611
  Citer T 34 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 05 Feb 2009 à 17:44
Hortefeux : un trop bon résultat
 
Enfants sans-papiers : droits bafoués
 
Séparations, expulsions, mineurs en centres de rétention,… Dans un rapport, le réseau éducation sans frontières pointe le sort fait à des enfants sans-papiers, en contradiction avec la Convention des droits de l’enfant.

"En s’appuyant sur des situations vécues, ce rapport démontre que les lois et règlements français relatifs aux étrangers respectent peut être formellement les prescriptions de la Convention des droits de l’enfant mais, qu’en réalité, leur mise en œuvre viole les droits les plus fondamentaux des enfants étrangers", écrit RESF.

L’intégralité du rapport de RESF à télécharger :

Le Réseau éducation sans frontière (RESF) créé en 2004, regroupe des militants, des collectifs locaux et d’établissements scolaires, des syndicats et des associations dans le but d’informer et de soutenir les jeunes étrangers scolarisés et leurs familles ayant des difficultés à obtenir leur droit au séjour.

Source



Edité par T 34 - 27 Mar 2010 à 18:22
Patria socialismo o muerte

Quand vous dites l'Amérique vous pensez aux U$A, ça c'est la vieille Amérique. Moi je pense à la nouvelle Amérique: Cuba, Vénézuela, Bolivie, etc ☭ ★
Haut de la page
Pedro allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar
Ni-Ni

Depuis le: 18 Jun 2008
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 1034
  Citer Pedro Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 18 Feb 2009 à 20:00
Pas vraiment en France mais...

Révolte d'immigrés à Lampedusa: le centre d'expulsion incendié, 60 blessés

Il y a 1 heure

ROME (AFP) — Des affrontements entre des clandestins et les forces de l'ordre ont fait un soixantaine de blessés mercredi dans le centre d'expulsion de l'île de Lampedusa (sud de l'Italie), qui a été en partie ravagé par un incendie, a-t-on appris de sources concordantes.

"Selon un bilan provisoire, une quarantaine d'immigrés ont été blessés durant ces incidents, qui sont totalement inédits", a indiqué à l'AFP la porte-parole du Haut commissariat pour les réfugiés de l'ONU (UNHCR) en Italie, Laura Boldrini.

Six d'entre eux ont été hospitalisés, certains pour avoir été intoxiqués par la fumée, selon l'agence Ansa, qui a aussi fait état de 22 blessés parmi les forces de l'ordre.

Aucun des blessés n'est dans un état grave, selon la même source.

"Il y a eu une révolte des immigrés, qui sont actuellement 860 dans le centre. Certains d'entre eux ont cherché à enfoncer un portail, mais ils ont été repoussés par les forces de l'ordre", a indiqué de son côté le préfet de police d'Agrigente Girolamo Fazio sur la chaîne d'information en continu Sky TG24.

"Un incendie s'est déclaré dans l'un des pavillons hébergeant les clandestins, qui a été en grande partie détruit", a-t-il ajouté.

L'incendie a été maîtrisé par les pompiers et la situation est redevenue calme, selon le préfet de police.

D'après l'Ansa, l'incendie a été provoqué par une vingtaine d'immigrés qui protestaient contre le rapatriement annoncé de 107 clandestins tunisiens.

Les clandestins ont rassemblé des matelas, des coussins, du papier et y ont mis le feu, rapporte l'agence.

La police a arrêté les responsables, une vingtaine au total, qui vont être incarcérés à Agrigente en Sicile, a indiqué le préfet.

Le gouvernement a transformé fin janvier le "centre de premier accueil" en Centre d'identification et d'expulsion afin de permettre des rapatriements plus rapides. Une nouvelle structure héberge le centre de premier accueil.

Jusqu'à présent, les clandestins débarqués à Lampedusa n'y restaient que quelques jours pour une identification rapide avant d'être acheminés vers des centres de rétention sur le continent où il était statué sur leur sort.

Le 24 janvier, 700 immigrés avaient forcé les grilles du centre pour aller manifester pendant plusieurs heures dans la ville de Lampedusa contre leurs conditions de vie dans le centre et contre l'ouverture du CEI.

"Ces nouvelles dispositions ont brisé l'équilibre qui existait au centre d'accueil, qui était devenu un modèle de gestion responsable des flux migratoires. Le travail du HCR et des autres organisations est parti en fumée", a commenté la porte-parole du HCR.

En 2008, près de 31.700 immigrants ont débarqué à Lampedusa, une augmentation de 75% par rapport à l'année précédente, selon le ministère de l'Intérieur.


http://www.forum-unite-communiste.org/uploads/3/fuc_faceboock1.pdf
Haut de la page
T 34 allez vers le bas
Administrateur
Administrateur
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 34611
  Citer T 34 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 08 Mar 2009 à 19:15

Le nombre d’immigrés en France ? 1,48 pour mille habitants, Ou est l’invasion ???

(source : Le Quotidien des sans-papiers)

Les taux d’immigration en Europe varient de moins de un à près de cinq pour mille (en Irlande : 4,76, le record – battu toutefois par le Luxembourg avec 8,54 pour mille habitants). En France ? 1,48 pour mille. Un taux sensiblement plus faible qu’en Autriche (1,88), au Royaume-Uni (2,17), en Suisse (2,21), en Italie (2,06), en Allemagne (2,19), au Danemark (2,49), au Pays-Bas (2,55), en Norvège (1,71), au Portugal (3,23), et même en Suède (1,66). Seules la Belgique (à 1,22), l’Espagne (à 0,99) et la Finlande (à 0,73 pour mille), enregistrent des taux plus bas. Où l’on vérifie que les politiques racistes n’ont pas forcément besoin d’étrangers pour se monter en épingle.
2 mars 2009, le Migration policy institute – un think tank basé à Washington, et dédié à l’étude des mouvements migratoires à travers le monde – publie ses données mises à jour sur les taux d’immigration recensés dans les pays européens.

Autriche : 1,88/1000
Royaume-Uni : 2,17/1000
Suisse : 2,21/1000
Espagne : 0,99/1000
Italie : 2,06/1000
Allemagne : 2,19/1000
Finlande : 0,73/1000
Danemark : 2,49/1000
République tchèque : 0,97/1000
Belgique : 1,22/1000
France : 1,48/1000
Irlande : 4,76/1000
Luxembourg : 8,54/1000
Pays-Bas : 2,55/1000
Norvège : 1,71/1000
Portugal : 3,23/1000
Suède : 1,66/1000
[Source : MPI] .

(Aprés cela, le FN peu toujours parler “d’invasion” avec ces chiffres. On appriciera encore une fois le ridicule de son discours démagogique..à moins qu’au FN ils ne sachent pas compter NDLR)

Patria socialismo o muerte

Quand vous dites l'Amérique vous pensez aux U$A, ça c'est la vieille Amérique. Moi je pense à la nouvelle Amérique: Cuba, Vénézuela, Bolivie, etc ☭ ★
Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 09 Mar 2009 à 13:00
Je ne veux pas me caricaturer...Wink
Je me bornerai à écrire qu'il y a plusieurs manières de compter et de percevoir le phénomène migratoire.
Haut de la page
AllXS allez vers le bas
Camarade assidu
Camarade assidu
Avatar

Depuis le: 25 Jan 2008
Status actuel: Inactif
Messages: 1181
  Citer AllXS Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 09 Mar 2009 à 13:24
salut Babeuf,

peux-tu être plus précis dans ton intervention? Considères-tu qu'il y a un "problème" d'immigration en France du point de vue de la "préférence nationale" actuellement ?? (terrain habituellement privilégié par la bourgeoisie et la réaction)
si oui, je suis étonné que tu n'aies pas pris connaissance des articles de Weil et de Todd sur le sujet (dispo sur le monde diplo), et d'autant plus de voir 1 communiste faire de ce thème 1 élément de son identité sur un forum

Edité par AllXS - 09 Mar 2009 à 13:25
«Il est impossible d'en finir avec le capitalisme sans en avoir fini avec la social-démocratie dans le mouvement ouvrier.» (J. Staline : les Questions du léninisme, 1950)

Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 09 Mar 2009 à 13:31
Je me suis expliqué longuement à ce sujet dans les sujets idoines.
Je ne tiens pas à y revenir.
 
Pour l'INED "(...) En 2004, la France comptait 8,1% d’immigrés (4,9 millions) et 5,8 % d’étrangers (personnes n’ayant pas la nationalité française, 3,5 millions) (...) La part des immigrés est stable dans la population française depuis les années 1970 (...)."
 
Ceci étant écrit je ne souhaite vraiment pas recommencer ce type de polémique.


Edité par babeuf - 09 Mar 2009 à 13:33
Haut de la page
guillaume allez vers le bas
Pilier du FUC
Pilier du FUC
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 1997
  Citer guillaume Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 09 Mar 2009 à 18:36
Message posté par babeuf

<FONT face="Arial, Helvetica, sans-serif" color=#ff6600 size=4>Je ne veux pas me caricaturer...Wink
<FONT face="Arial, Helvetica, sans-serif" color=#ff6600 size=4>Je me bornerai à écrire qu'il y a plusieurs manières de compter et de percevoir le phénomène migratoire.


Evidemment. Mais comment tu te situe par rapport aux idées dites "anti-immigrationnistes"/assimilationnistes type "gauche du travail - droite des valeurs"?
Les trotskistes? Nous avons pris des mesures contre ces gens qui ne représentent rien (...) et continuent sur des positions d'extrême gauche à gêner le développement de notre Révolution - Che Guevara
Haut de la page
DOXA allez vers le bas
Camarade assidu
Camarade assidu
Avatar

Depuis le: 01 Mar 2009
Status actuel: Inactif
Messages: 506
  Citer DOXA Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 10 Mar 2009 à 08:23
sa position à l'air particulièrement ambigue
Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 10 Mar 2009 à 09:35

« sa position à l'air particulièrement ambigue » (Doxa)

Elle fait plutôt « vieille école »LOL. Cf. les positions du Parti jusq’au milieu des années 1980, les topiques du FUC concernés ou la vidéo sur le traitement des immigrés en RDA…

Je pense qu’une fois posées ces divergences qui me mettent en minorité sur ce forum (sur ce sujet je suis ici souvent presque seul avec moi-mêmeWink), il est important de passer à d’autres sujets, à débattre et à s’unir !

Haut de la page
guillaume allez vers le bas
Pilier du FUC
Pilier du FUC
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 1997
  Citer guillaume Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 10 Mar 2009 à 13:29
Celà dit, lénine insiste sur l'aspect "se démarquer pour s'unir" (contre les unions de surface ou de facade). C'est donc en partie dans l'échange d'argument que l'on s'unit, et non en les taisant!
Celà dit, je trouve que tu botes un peu en touche! Comment te positionnes-tu face à l'assimilationnisme de l'idéologie "gauche du travail - droite des valeurs" (qui d'ailleurs se revendique aussi du PCF "vieille école" [pas si vieille que ça d'ailleurs])?
Les trotskistes? Nous avons pris des mesures contre ces gens qui ne représentent rien (...) et continuent sur des positions d'extrême gauche à gêner le développement de notre Révolution - Che Guevara
Haut de la page
Pedro allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar
Ni-Ni

Depuis le: 18 Jun 2008
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 1034
  Citer Pedro Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 10 Mar 2009 à 14:07
Le combat pour les sans-papiers n'est pas seulement un combat d'humanité (pour ça il y a les bobos) mais un combat anticapitaliste fondamental.

Tout simplement parce que :

- si l'Etat a une politique anti-immigrationniste depuis 25-30 ans après 30 ans d'immigrationnisme forcené s'apparentant à de la traite, c'est parce que le mode de production capitaliste monopoliste a évolué. Il y a 30 ans les pays du Sud étaient encore essentiellement des reservoirs de matière première. La transformation, la finition se faisaient dans les pays impérialistes, ça coutait moins cher que de ramener la came. Aujourd'hui, le cout du transport s'est effondré et avec la crise chronique du capitalisme et la nécessité de maintenir le taux de profit, il vaut mieux produire dans le Sud (ou même les pays de l'Est) et amener le produit fini ou quasi par fret. Du coup il n'y a effectivement (dans le cadre du capitalisme bien sûr) plus assez de travail pour les "déjà là", et il y a un intérêt égal à maintenir la main d'oeuvre dans ses pays de non-droit et d'exploitation.

- d'autre part dans le cadre des contradictions au sein du capital (il y a des secteurs qui manquent cruellement de main d'oeuvre et s'accomodent mal de la politique anti immigration) les sans-papiers sont une main d'oeuvre sans droits et corvéable à merci.

Donc chaque sans papiers qui parvient à rester en France et encore mieux, à s'y faire régulariser, est un grain de sable dans la machine capitaliste et impérialiste !

L'immigration clandestine est le fruit de l'exploitation impérialiste qui engendre la dictature, la misère et la guerre. Chaque victoire des sans papiers est la notre ! (C'est en quoi nous nous distinguons des bobos humanistes : par exemple nous applaudissons aux révoltes dans les centres de rétention ; eux les déplorent car ça dessert leur belle cause bobo face à la France J-P-Pernaut, ils aiment le sans-papier misérabiliste, au regard triste, résigné et digne...).


Edité par Pedro - 10 Mar 2009 à 14:11
http://www.forum-unite-communiste.org/uploads/3/fuc_faceboock1.pdf
Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 10 Mar 2009 à 17:52

« (…)l'Etat a une politique anti-immigrationniste depuis 25-30 ans (…) » (Cam Pedro)

1/ “La part des immigrés est stable dans la population française depuis les années 1970” (INED)

2/ Depuis de nombreuses années, les études et les recommandation des grands organismes internationaux, à l’instar de l’ONU (source : http://www.un.org/esa/population/publications/migration/pressfr.htm), et encourage et préconise le transfert massif de population du "Sud" vers le "Nord". L’innéffable Attali reprend ce refrain dans ses trois cents propositions. Cette stratégie a plusieurs objectifs, ont peut en pointer quelques uns :

-         Compensation du vieillissement des populations du Nord,

-         Aide à la reproduction du cycle productiviste capitaliste,

-         effacement des frontières dans les grandes zones d’échange économique,

-         casse des Etats-Nations.

Vous pouvez lister, a contrario, ce qui me semble souhaitable dans un avenir proche (politique nataliste pour les pays en crise démographique, réduction de la production et de la consommation de masse sans utilité sociale, rétablissement de frontières considérées comme des portes favorables aux échanges, préservation des Etats-Nations en général et du mienWink en particulier).

 

«  (…) il vaut mieux produire dans le Sud (ou même les pays de l'Est) et amener le produit fini ou quasi par fret. (…) » (Cam. Pedro)

C’est plus le résultat du libre échangisme et de la remondialisation capitaliste qu’un problème de coût du transport.

 

 

Cam guillaume je peux écrire des lignes sur ce sujet, mais il n’est pas inintéressant de savoir que je suis adhérent du PRCF et que je distribue de temps à autre des tracts de cette organisation ; cette dernière, par la voix ou la plume de ses principaux dirigeants, parfois d’origine étrangère, fait savoir son soutien aux travailleurs immigrés en situation irrégulière.Smile



Edité par babeuf - 10 Mar 2009 à 18:03
Haut de la page
guillaume allez vers le bas
Pilier du FUC
Pilier du FUC
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 1997
  Citer guillaume Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 10 Mar 2009 à 21:51
Oui mais celà ne répond pas à la question: quelle position vis à vis de la ligne anti-immigrationniste et assimilationniste "droite des valeurs gauche du travail"; tu la partages ou tu la rejettes?
Les trotskistes? Nous avons pris des mesures contre ces gens qui ne représentent rien (...) et continuent sur des positions d'extrême gauche à gêner le développement de notre Révolution - Che Guevara
Haut de la page
Pedro allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar
Ni-Ni

Depuis le: 18 Jun 2008
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 1034
  Citer Pedro Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 11 Mar 2009 à 00:25
< ="-" ="text/; =utf-8">< name="ProgId" ="Word.">< name="Generator" ="Microsoft Word 9">< name="Originator" ="Microsoft Word 9"><>

2/ Depuis de nombreuses années, les études et les recommandation des grands organismes internationaux, à l’instar de l’ONU (source : http://www.un.org/esa/population/publications/migration/pressfr.htm), et encourage et préconise le transfert massif de population du "Sud" vers le "Nord". L’innéffable Attali reprend ce refrain dans ses trois cents propositions. Cette stratégie a plusieurs objectifs, ont peut en pointer quelques uns :

-         Compensation du vieillissement des populations du Nord,

-         Aide à la reproduction du cycle productiviste capitaliste,

-         effacement des frontières dans les grandes zones d’échange économique,

-         casse des Etats-Nations.


C'est un argumentaire classique de la grande bourgeoisie "libérale" (au sens anglo-saxon). Il vise à convaincre le grand capital du bien fondé (supposé) d'une politique immigrationniste. Notre rôle est de convaincre le prolétariat qu'il ne forme qu'un par delà la nationalité et les origines, ce qui n'a rien à voir.





Edité par Pedro - 11 Mar 2009 à 00:29
http://www.forum-unite-communiste.org/uploads/3/fuc_faceboock1.pdf
Haut de la page
Pedro allez vers le bas
Expulsé
Expulsé
Avatar
Ni-Ni

Depuis le: 18 Jun 2008
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 1034
  Citer Pedro Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 11 Mar 2009 à 00:42
http://www.forum-unite-communiste.org/uploads/3/fuc_faceboock1.pdf
Haut de la page
guillaume allez vers le bas
Pilier du FUC
Pilier du FUC
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 1997
  Citer guillaume Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 11 Mar 2009 à 09:46
Entièrement d'accord avec Pedro:
le discours fasciste(ou natriste!! ;) ) consiste à faire croire que la lutte des sans papiers est une lutte "immigrationniste". NOus voudrions que la France "accueille toute la misère du monde" pour "voler le pain des français", en faisant deux confusion volontaires:
- les travailleurs sans papiers appartiennent à la classe ouvrière mondiale, la nation ne peut devenir plus importante que le combat de classe (sauf pour les fascistes au sens strict). Les sans papiers sont des victimes de l'impérialisme français qui sécrète la misère chez eux et les pousse à partir, et des damnés de la terre ici, sans droits. Leur lutte est donc doublement juste: dénonciation de la politique française impérialiste et lutte pour la reconnaissance des droits démocratiques et au travail: les travailleurs de ce pays SONT français de fait, même sans papiers, pour un marxiste. La lutte pour les papiers est donc aussi légitime de ce point de vue.
- l'argument "ils prennent le pain des français" repose sur quelquechose de plus profond. ce sont les mêmes qui s'opposent à des luttes justes pour des raisons collatérales soit-disant justes et contradictoires: eux qui prétendent celà condamneront les grèves à la SNCF ou à la RATP parce que ces luttes peuvent mettre en péril (ce qui est vrai d'ailleurs) des emplois dans le privé, des usagers "pris en otage" par la grève. condamneront tout boycott de produits israéliens parce que celà met en péril les emploi de travailleurs israéliens. condamnerons la lutte armée par ce que celle ci peut aussi tuer des innocents, condamneront les manifestations de colère dans les quartiers populaires parce que celles ci peuvent s'attaquer à des voitures personnelles. etc etc. A ce compte là, aucune lutte n'est légitime. aucune lutte n'est propre ni idéale, aucune lutte n'est exempte d'effet collatéraux.
C'est la même chose pour la lutte des sans papiers pour devenir des travailleurs égaux des français (ce qui je le rappelle n'est certainement pas le voeu des Attali et autres idéologues de droite dit "immigrationnistes").
Les trotskistes? Nous avons pris des mesures contre ces gens qui ne représentent rien (...) et continuent sur des positions d'extrême gauche à gêner le développement de notre Révolution - Che Guevara
Haut de la page
Guests allez vers le bas
Guest Group
Guest Group
  Citer Guests Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 11 Mar 2009 à 12:15

« Les sans papiers sont des victimes de l'impérialisme français qui sécrète la misère chez eux et les pousse à partir » (Cam. guillaume)

Cest vrai Cam. Guillaume. Alors abattons cet impérialisme (et les autres) cela évitera de « sécréter la misère chez eux » et de « les pousser à partir » !

 

« (…) la nation ne peut devenir plus importante que le combat de classe (sauf pour les fascistes au sens strict) (…) » (Cam. guillaume)

D’accord. Pour illustrer cette affirmation je reprends ci-dessous un passage très connu du Manifeste. Il est très intéressant à condition de saisir son aspect dynamique et dialectique et de ne pas chercher à le « tirer » vers ses propres thèses, y compris les miennes :

« (…) En outre, on a accusé les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité.

Les ouvriers n'ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu'ils n'ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s'ériger en classe dirigeante de la nation, devenir lui-même la nation, il est encore par là national, quoique nullement au sens bourgeois du mot.

Déjà les démarcations nationales et les antagonismes entre les peuples disparaissent de plus en plus avec le développement de la bourgeoisie, la liberté du commerce, le marché mondial, l'uniformité de la production industrielle et les conditions d'existence qu'ils entraînent.

Le prolétariat au pouvoir les fera disparaître plus encore. Son action commune, dans les pays civilisés tout au moins, est une des premières conditions de son émancipation.

Abolissez l'exploitation de l'homme par l'homme, et vous abolirez l'exploitation d'une nation par une autre nation.

Du jour où tombe l'antagonisme des classes à l'intérieur de la nation, tombe également l'hostilité des nations entre elles. (…) »

« (…) le discours fasciste(ou natriste!! ;) ) consiste à faire croire que la lutte des sans papiers est une lutte "immigrationniste" (…). » (Cam. Guillaume)

Je pense que le fait d’avoir une politique migratoire, qui peut, entre autres, se traduire par ce que certains appellent une lutte contre l’« immigationnisme », relève plus d’un souci du bien commun, de l’intérêt de tous les peuples et des nations concernés que du fascisme. Je souris quand on taxe, avec plus ou moins de malice, mes propos de « sociaux-chauvins », je trouverais ça moins drôle si certains y voyaient un relent de fascisme…

Ainsi, vous êtes libre de considérer mes idées inefficaces, ineptes, décalées, etc. mais les prémisses et les conséquences de ma position sur l’immigration que j’ai exprimées ici à plusieurs reprises ne sont pas « ambiguës ».



Edité par babeuf - 11 Mar 2009 à 12:16
Haut de la page
guillaume allez vers le bas
Pilier du FUC
Pilier du FUC
Avatar

Depuis le: 26 Sep 2007
Pays: France
Status actuel: Inactif
Messages: 1997
  Citer guillaume Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 11 Mar 2009 à 13:09
Je met "immigrationnisme" entre guillements parce que je récuse ce terme: les sans papiers et leur soutiens ne sont pas "immigrationnistes". Seuls les patrons, dans certaines circonstances (délocalisations trop couteuses par exemple), le sont.

Ce n'est certainement pas contre l'immigrationnisme qu'il faut lutter (à moins d'être partie prenante de l'Etat bourgeois impérialiste français), mais pour les droits des immigrés. C'est radicalement différent d'un point de vue de classe.

Ce sont les socialo qui "proposent" des politiques immigrationnistes plus ou moins "morales", pas nous!

De la même façon, on pourrait affirmer qu'il faut lutter contre le capitalisme en empêchant les paysans de devenir ouvrier, plutot qu'en lutter pour l'émancipation des ouvriers.
C'est en celà que le discours fasciste "pseudo-anticapitaliste" propose toujours des retours en arrière (impossible) [style "c'était mieux quand il y avait moins d'arabes"] et non des solutions d'avenir.

Je continue cher Babeuf, car ce qui est ambigüe, c'est que tu ne répondes pas à celà: partages-tu la ligne politique "droite des valeurs - gauche du travail" ou la rejettes-tu, et si tu la rejettes pourquoi? Je pense que c'est uniquement en répondant clairement à cette question que tes arguments seront mieux compris.
Les trotskistes? Nous avons pris des mesures contre ces gens qui ne représentent rien (...) et continuent sur des positions d'extrême gauche à gêner le développement de notre Révolution - Che Guevara
Haut de la page
Passager allez vers le bas
Nouvel arrivant
Nouvel arrivant


Depuis le: 17 Jan 2009
Status actuel: Inactif
Messages: 6
  Citer Passager Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 14 Mar 2009 à 16:19
Message posté par Tranquility

Je vais vous contre dire mais je le fait pour faire évoluer le débat !
 
La France n'a pas besoin d'immigration ! C'est le seul pays (ou un des seuls) a pouvoir assurer les prochaines générations avec un taux de casiement 2 enfants par femme ! Je suis d'accord a la limite pour régulariser les actuelles sans papiers, mais par la suite je pence qu'il ne faudrait pas avoir a recourir a l'immigration !
 
En France nous avons assez de problemes en se moment, et je pence que si on pouvait régler au moins le probleme de l'immigration clandestine, sa serait un début !
 
Nous pouvons nous auto - suffires ! nous ne sommes pas en Espagne (par exemple) ou le pays a besoin de cette immigration ...
Essayons d'abord de donner du travail à la population Française (toute catégories confondus) avant de pencer a en donner aux futurs immigrants clandestin .
 
Je sais que se discourt va parfaitement en contradiction avec l'ésprit du communisme, mais, sauvons - nous nous même avant de pencer a sauver les autres !
 
ce qui m'éclate toujours c'est quand je lis des beaufs nationalistes et franchouillard, c'est leur manque de culture et leur peu de connaissance de l'orthographe et de la grammaire française exemple "taux de casiement"...
Le reste se passe de commentaire quand à l'argumentation largement identitaire et nationaliste... 
Un discours raciste digne du FN...Au fait la question devons-nous renvoyer une bonne partie de la population "française" dans leur pays...Car entre les polonais, italiens, espagnols, bretons etc etc etc...des français de souche il doit pas en rester des masses lol...
Et de plus rigolo ce n'est pas les sans-papiers qui sont la cause du chômage, mais le capitalisme, mais bon il est vrai que les facho sont toujours les avocats de celui-ci


Edité par Passager - 14 Mar 2009 à 16:41
Haut de la page
 Répondre Répondre Page  <1234 26>

Aller au Forum Permissions du forum allez vers le bas

Powered by Flex Design® version v8m6r15
Copyright © 2001-2011 Flex Design

Cette page a été affichée en 0,285 secondes.